08/07/2005

APRES LA SECHERESSE, LES INONDATIONS

APRES LA SECHERESSE, LES INONDATIONS

La pluie tant attendue a fait son apparition en réponse à la sécheresse que nous venons de subir.

Une extrémité en réponse à une autre, telles vont devenir les conditions climatiques futures.

Une grande partie de la Belgique et du Nord de la France se sont retrouvé sous eau au cours de cette dernière semaine du début de Juillet.

 

Inondations
 

Certains météorologues viendront encore dire que tout est normal, les quantités d’eau sont normales pour la saison.

Seulement, ce qui l’est moins, c’est que la quantité d’eau de tout un mois tombe sur quelques jours, avec à chaque fois sont lot d’inondations et de dégâts importants.

La sécheresse qui a précédé ces pluies a accentué les inondations.

Le sol étant devenu beaucoup trop sec, celui-ci n’absorbe quasiment plus l’eau de ces pluies violentes, il réagit comme d’immenses étendues de béton. L’eau ruisselle mais ne pénètre plus.

A ceux qui doutent encore des changements climatiques, pourraient ils m’expliquer pourquoi à chaque période de pluie on assiste immédiatement à des inondations conséquentes ?

Le fond des calamités va-t-il pouvoir continuer d’indemniser toutes les victimes si ce genre de catastrophes se succèdent à une telle vitesse ?

N’est il pas grand temps de réfléchir au problème et d’entreprendre à court terme des travaux de protection dans les zones sensibles, et, à long terme, d’essayer d’enrayer le réchauffement de la Planète ?

Vous êtes trop peu à laisser une trace de votre passage.

Trop peu à se soucier de l’avenir de l’Humanité?

Je préfère penser que non, et croire que vous hésitez plutôt à vous identifier de peur de problèmes quelconques.

Je vous le répète, j’ai besoin de vous pour tenter de petites actions, j’attend d’avoir suffisamment d’ « Amis de la Nature » pour faire des propositions.

Comme l’on dit souvent : « Qui ne tente rien, n’a rien », alors, ne restez pas avec votre tête enfouie dans le sable pendant que l’on détruit votre Planète.


00:13 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Oui la terre est bien malade et ses enfants devenus fous...pourtant... Merci pour la qualité du travail que tu effectues sur ce blog, les informations sont pertinentes. Il faut garder l'espoir cependant en éduquant les générations futures... je sais de quoi je parle puisque je suis éducateur ;) Et comme la pollution n'a pas de frontières, il faut éduquer les hommes à se tendre la main avant tout pour résoudre ensemble les problèmes cruciaux de leur planète... Vive la fraternité universelle ! Vive la protection de l'environnement !

Écrit par : Mick | 08/07/2005

Les commentaires sont fermés.