01/09/2005

 LE RETOUR AUX SOURCES: Chapitre 3

LE RETOUR AUX SOURCES : Episode 3

(PRESENT)

Après avoir effectué le gros du travail sur votre visage, c’est le grand moment de décider les habits que vous allez porter aujourd’hui. Et là, pour beaucoup, c’est le moment ou tout se complique !

Vous ouvrez votre garde robes, et il y règne en général un fouillis indescriptible, du moins, si comme beaucoup vous travaillez plein temps et que vous n’avez pas de femme de ménage.

Garde robes

Et ici, il est utile d’ouvrir une parenthèse.

Dans le cas où vous formez un couple avec des enfants, il est important, si vous êtes un Homme, de comprendre votre femme. Comme vous, elle travaille la journée, et lorsqu’elle rentre après avoir été récupérer les enfants à l’école et fait les courses, elle se met à préparer le repas, lancer la machine à laver le linge, et termine en général sa longue journée par la vaisselle, ce n’est pas le moment de vous plaindre et de lui dire que vous êtes fatigué. Il est aussi bon de pouvoir comprendre qu’un certain désordre règne peut-être dans la garde robe, et que vos habits ne sont peut-être pas repassés selon vos goûts. Malgré que beaucoup de choses soient automatisés actuellement, votre Femme, elle, n’est pas une machine ! Je referme la parenthèse !

Rapide coup d’œil sur la montre, il est grand temps de se décider, qu’allez vous mettre, cela devient de plus en plus compliqué. Il faut éviter de mettre ce que vous avez mis la semaine précédente, le paraître en prendrait un coup, on risquerait de vous prendre pour quelqu’un de minable.

Une chance que la plupart des habits sont maintenant faits dans des matières qui ne demandent plus de repassage. Autre paradoxe, la vie augmente, mais le coût des habits, lui, diminue. Ce qui entraîne irrémédiablement la disparition des petites couturières. Au prix que vous payez, mieux vaut les jeter, ou les donner pour les pauvres, histoire d’avoir bonne conscience, plutôt que de les faire réparer. Et puis, il faut rester à la mode, ce qui ne vous laisse pas le temps de les user.

Le fer à repasser est lui aussi en train de devenir un objet du passé. Cela devient un luxe que seul les gens aisés peuvent encore faire faire à leur Femme de ménage, vous, vous n’avez plus le temps.

Repassage

Enfin, finalement vous trouvez votre bonheur, et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire vous voila habillé de la toute dernière mode, « made in Taiwan », ou « in China ».

Espérons que dans la hâte vous n’ayez rien mis à l’envers, ce serait désagréable si quelqu’un vous en faisait la remarque.

Il est maintenant plus que temps de vite retourner devant le miroir, vérification du reflet général et dernières retouches.

Ouf, 7heures 55, dans les temps, reste à vite faire l’inventaire des choses à ne pas oublier pour la journée, et pour beaucoup, c’est le moment d’engouffrer la deuxième tasse de café.

Dernière chose, vérifier si vous avez bien vos trois trousseaux de clefs, votre G.S.M, votre portefeuille, vos cartes bancaires, votre groupe sanguin, votre carte de mutuelle,…..et bien évidemment, vous alliez oublier, vos Chaussures. Vous ne seriez pas le premier à sortir en pantoufles.

(FLASH BACK)

Le moment du premier grand rassemblement de la tribu est arrivé, ce n’est nullement une obligation, mais tous aiment se retrouver ensemble et partager la nourriture et les impressions.

Autour du feu, toute sortes de nourriture à été rassemblée.

Nourriture

Il y a de la viande, cuite le jour avant, des fruits cueillis dans la forêt si généreuse et d’autres plantes et racines qui font parties de tous les repas du clan.

Notre Homme des cavernes n’est pas exigeant en matière de nourriture, pour lui, le fait de manger à encore son but premier qui est la survie. Il mange tout simplement pour vivre et ne prélève à la Nature que ce dont il a besoin.

Du fruit de ses chasses, rien ne sera gaspillé, les peaux feront de bons habits ou de bonnes couvertures, les os serviront à fabriquer certains outils et la viande assurera l’énergie dont il a besoin pour maintenir sa forme physique.

La réunion du clan est l’occasion pour le partage de l’acquis de chacun.

Tout est sujet à discussion et émerveillement, Notre chef explique ses observations près de la cascade et en conclut que l’Homme et les Animaux sont finalement assez semblables.

Eux non plus ne tuent pas pour rien, et il leur raconte qu’un jour, il était dans la forêt et qu’un fauve aux longues dents est passé tout près de lui, le chef l’avait observé, l’Animal était en train de finir son repas, le ventre plein, il s’est détourné de sa proie, s’est dirigé vers le Chef et est passé à côté de lui, l’a reniflé, et à continué son chemin. Peut être un jour se rencontreront ils encore et si l’un des deux a faim, ce sera alors un combat à mort, et le plus fort se nourrira de l’autre, c’est une question de survie. Mais ce qui est certain, c’est que l’esprit du vaincu sera respecté par l’autre.

Ayant écouté notre chef, les Anciens s’expriment à leur tour, et tout le monde les écoute, ils sont l’âme du clan, ils détiennent le savoir, tout ce qu’ils disent est entendu et retenu.

Eux aussi, ils ont été de grands chasseurs, et si la tribu a pu survivre, notre Chef sait très bien que c’est grâce aux Anciens. Chaque fois qu’il doute, ou qu’il a des décisions à prendre il les consulte.

Aujourd’hui, le chef est tracassé, pendant la nuit, ses yeux ont vu de drôles d’images, rien de comparable avec ce qu’il connaît. Oh, il a bien l’habitude d’en voir des images bizarres la nuit, mais celles-ci lui ont laissé une impression particulière.

Rêve

C’est donc le moment d’en parler aux Anciens, s’ils pouvaient l’éclairer et lui en donner la signification, il se sentirait mieux.

Un des Ancien lui explique que lui aussi a vu une nuit des images semblables, ils ne peux en expliquer les raisons, mais ce dont il se souvient, c’est que sa journée suivante fut une des plus belles qu’il lui ait été donner de vivre.

A ces paroles, le Chef se réjouit, et voyant cela, toute la tribu se sent sereine. C’est maintenant le moment pour chacun de se préparer aux occupations de la journée.

Aucun ordre n’est donné, chacun sait ce qu’il doit faire.

La partie active de la journée peut maintenant commencer.


A Suivre.......

Si vous avez raté le début

· Le retour aux Sources : La genèse.

· Le retour aux Sources : Introduction

· Le retour aux Sources : Episode 1

· Le retour aux Sources : Episode 2




23:31 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

 LA FONTE DES GLACIERS

LA FONTE DES GLACIERS

Les températures printanières et estivales dans l’Arctique sont montées d’une façon incroyable au cours des trois dernières années et de vastes zones maritimes qui étaient naguère couvertes par la banquise en Eté, sont désormais en eau libre.

Fonte des glaciers

Ben Saunders, un explorateur Britannique qui a tenté la traversée à ski Russie-Canada par le pôle, dit avoir été stupéfié par l’ampleur de la fonte des glaces.

« Il est clair pour moi que les choses changent considérablement et très rapidement », a-t-il dit à Reuters deux jours après avoir été secourus sur une plaque de glace qui allait rétrécissant, non loin du Pôle.

« Je sais que cela est en train de se produire, parce que c’était mon troisième séjour dans l’Arctique(au cours des trois dernières années) » a dit Saunders, qui a exploré la région de 2001 à 2003. « Les températures étaient incroyablement chaudes. Certains jours, j’ai pu skier sans gants et sans bonnet, simplement mains nues, parce qu’il faisait trop chaud. Chaque jour de mon expédition, j’ai vu de l’eau libre. »

Selon une étude internationale publiée l’an dernier, le réchauffement climatique mondial va entraîner la fonte de la majeure partie de la calotte glaciaire Arctique en Eté, d’ici la fin du XXIeme Siècles.

Ce qu’il est bon de savoir au sujet de la fonte des glaces est que même si nous réduisons rapidement et de manière importante nos gaz à effet de serre, cela ne diminuera pas directement le réchauffement. Il faudra quelques siècles afin que le phénomène se stabilise et quelques siècles encore avant que les glaces ne se reforment.

Les neiges du Kilimanjaro

Le niveau des Mers et Océans risque donc quoiqu’il arrive de monter durant un certain temps, rayant ainsi de nombreuses villes de la carte mondiale.

Par contre, ce qui est certain, c’est que si nous ne changeons rien, ce ne sera pas la totalité des continents qui disparaîtra, mais bien la quasi-totalité de ses habitants.


19:55 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |