17/12/2005

 LA SAISON CYCLONIQUE ATLANTIQUE 2005

LA SAISON CYCLONIQUE ATLANTIQUE 2005

La saison cyclonique 2005 de l'Atlantique a été celle des records .

La totalité de la liste des 21 noms a été utilisée, puis les cinq premières lettres grecques, pour un total de 26, ce qui fracasse le record de 21 cyclones enregistré dans la saison de 1933 ;

Les lettres V et W n'avaient jamais été utilisées pour nommer un cylone, soit depuis 1950, année où on commença à nommer systématiquement les tempêtes.

On n'avait jamais observé trois ouragans de catégorie 5 (soit Katrina, Rita et Wilma) dans une saison cyclonique.

 
katrina

 

L'ouragan Epsilon a été le 14e ouragan de la saison, battant le précédent record de 12 ouragans établi en 1969 .

L'ouragan Beta a été le premier ouragan majeur (de catégorie 3 ou plus) désigné par une lettre de l'alphabet grec .

 

Noname

 

Noname2

 

Le 18 octobre à 8h00 EDT, on a enregistré une pression de 882 hPa au centre de l'ouragan Wilma, établissant un nouveau record absolu pour le bassin de l'Atlantique.

La saison des cyclones sur l'Atlantique a été exceptionnelle par sa longueur, son activité et son caractère destructreur. Et c'est une année record à plusieurs titres : nombre de phénomènes cycloniques baptisés, nombre d'ouragans et d'ouragans intenses, et même valeur de pression basse inégalée.

Video de l'Ouragan Katrina

 

 

Alors, la grande question est : Est-ce du au réchauffement climatique ?

Les avis des experts restent partagés, certains disent que cela est tout à fait normal et s’inscrit dans un cycle répétitif.

D’autres ont la conviction que ce sont là les conséquences du réchauffement climatique.

La hausse de la température des Océans conjuguée aux températures de l’air plus élevées pour la saison ont fait que les forces en présence se sont décuplées.

Sans être un spécialiste, j’ai le pressentiment que ces phénomènes vont devenir de plus en plus fréquents et violents et qu’ils sont la conséquence directe du réchauffement de la Planète.

J’espère me tromper, mais ça l’Avenir nous le dira.

Autre élément troublant également, le fait que les biologistes ont constaté un blanchiment du corail très inhabituel pour ne pas dire "jamais vu ou exceptionnel".

Enfin, dans les derniers évenements exceptionnels de cette année, il faut encore rajouter il y a peu de temps, une violente tempête Tropicale qui a traversé les Îles Canaries.



23:02 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salut Geronimo Merci de ton passage chez moi et du commentaire que tu y as laissé.
Je t'ai aussi répondu chez moi car je répond en général d'une part d'abord chez moi et ensuite sur le blog perso de la personne qui m'a rendu visite.
Très heureux de découvrir ton blog et sur lequel je reviendrai m'attarder encore.
Merci pour le lien que tu m'as laissé - je vais sans tarder aller le visiter.
Je te souhaite une très bonne soirée et une très bonne semaine et
à bientôt pour d'autres visites.

Amitié

Patrick

Écrit par : chaparal | 18/12/2005

Les commentaires sont fermés.