09/06/2006

L'EFFET DE SERRE.

L’EFFET DE SERRE

Le Culte de la Nature va maintenant tenter d’entrer dans une nouvelle phase visant à appuyer la sensibilisation par de petits articles visant à éclaircir la problématique du réchauffement climatique.

Pour être efficace, et surtout bien comprendre pourquoi le réchauffement est le plus grand  danger de l’Avenir, il est nécessaire de bien examiner toute une série de chose qui ont fait que nous soyons aujourd’hui confrontés à ce problème majeur.

 

Le premier article de cette série que nous appellerons « La série didactique » est donc consacré à l’effet de serre, le comprendre, et analyser sa problématique

 

 

La Nature, qui se manifeste à nous tous par tous les Etres vivants, tous règnes confondus (Animal, Végétal et Humain) et les moyens (Physique, Chimie, Biologie,…) mis en œuvre pour que ces vies puissent s’épanouir, a mis au point il y a des milliards d’années, un système permettant à la Planète d’avoir une température « vivable », c’est l’effet de serre.

L'énergie solaire qui parvient au sol réchauffe la Terre et se transforme en rayons infrarouges. Comme les vitres d'une serre (d'où le nom donné à ce mécanisme) des gaz présents dans l'atmosphère piègent une partie de ces rayons qui tendent à la réchauffer. Ainsi, sans effet de serre, la température moyenne sur la Terre serait de -18 °C et peu d'eau serait sous forme liquide. Cet effet a donc une influence bénéfique puisqu'il permet à notre planète d'avoir une température moyenne de 15° C.

 

 

 Les gaz les plus importants contribuant à cet effet de serre sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone et le méthane.

 

La problématique de l’effet de serre.

La Nature étant plutôt « perfectionniste » a mis des milliards d’années à « régler » la température interne de cette « Serre » dans laquelle nous vivons.

Par un système très complexe elle a stocké l’excédent de substances pouvant modifier cette température interne sous la croûte terrestre, sous forme de charbon, pétrole ou gaz, réalisant ainsi un équilibre parfait.

Des formes de vie complémentaires, les végétaux consommant le CO2 que rejettent les autres formes de vie par la respiration.

Il me faut d’ailleurs ici faire une parenthèse concernant cette « consommation » de CO2 par les végétaux qui en fait, ne font que le « stocker » et le restituer par la suite.

Pour grandir, un arbre capte le CO2, dont il utilise le carbone (C) pour fabriquer son bois et dont il libère l'oxygène (O2). Lorsqu'on brûle du bois, la réaction contraire se produit: l'oxygène de l'air se combine à nouveau avec le carbone du bois, si bien que du CO2 est libéré dans l'atmosphère.
Un nouvel arbre pourra capter ce CO2 en grandissant - voilà pourquoi le chauffage au bois est neutre pour l'environnement.

Durant des milliards d’années, tout s’est bien passé, l’équilibre est resté bien stable, jusqu'à un certain début de 20ème Siècle ou l’Homme s’est mis à ressortir des entrailles de la Terre tout cet « excédent » (Charbon, Pétrole, Gaz)  dont la combustion à libéré le surplus de CO2 , rompant ainsi l’équilibre minutieusement réglé par la nature.

Pour mieux comprendre ce phénomène, l’on pourrait le comparer à une serre de jardinage équipée initialement de carreaux « simple vitrage » et à laquelle nous poserions en une fois du « double vitrage ». Le résultat serait direct, la température interne serait considérablement plus chaude.

 

 

Evidemment, dans le cas de la Planète, ce réchauffement va mettre un certain temps à se concrétiser et ne se traduira pas, dans un premier temps par un réchauffement, mais par un « dérèglement » général du climat. Divers records tomberont les uns après les autres. (Record de froid, de chaleur, de précipitations, nombre et violence des Ouragans, fonte des glaces et hausse du niveau des Océans).

Ce qui est le plus déterminant dans tout cela, c’est que cet accroissement de gaz à effet de serre c’est fait sur une période très courte, 100 ans, ce qui n’est rien du tout à l’échelle de l’Histoire de la Planète.

 

Malgré tout cela, certains climatologues et météorologue continuent de crier haut et fort que tout est normal, que les moyennes (Températures, pluviométrie, jours d’ensoleillement,…) sont assez proches d’années en années, que la Terre s’est déjà refroidie et réchauffée dans l’Histoire ! Je trouve cela lamentable ! Pourquoi continuer a appuyer ses observations en ne se basant que sur les chiffres et les moyennes.

D’un point de vue chiffres, il est probable que d’années en années, les moyennes restent assez proches, par contre, là ou les choses prennent toutes leur signification, c’est dans la « manière » dont ces moyennes sont alimentées. Les excès climatiques se succèdent et chaque année des records tombent. Aujourd’hui, la plupart des pluies sont de véritables déluges. Il peut ne pas pleuvoir 25 jours sur un mois, les cinq derniers jours on ramasse toute la moyenne du mois.

Donc, tout est normal ! Façon de voir les choses !

On ne peut également nier le fait que la Planète, au cours de son évolution a déjà connu des périodes glaciaires et des périodes de réchauffement, ces variations s’étalaient sur des millions d’années.

Seulement cette fois, le réchauffement est rapide et n’a rien de Naturel, c’est l’Homme qui le provoque.

Alors, Messieurs les météorologues partisans du « Tout est normal » Combien de temps encore continuerez vous à banaliser un phénomène qui met notre survie à tous en danger ?

Je vous rappelle que le réchauffement est scientifiquement prouvé, de même que ses causes et ses conséquences. Pourquoi avez-vous peur de lier les faits climatiques exceptionnels de ces dernières années avec le réchauffement climatique ? J’avoue ne pas vous comprendre !

Pourquoi endormir les gens en criant partout que tout est normal, traitant presque ainsi d’illuminés ceux qui tentent de tirer la sonnette d’alarme ?

J’avoue ! Je vous en veux, car en tant que spécialistes du climat, votre aide pèserait lourd dans le domaine de la sensibilisation.

13:05 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

merci kikoo gero et merci pour ce texte super interessant , je pense comme toi depuis longtemps qu'on devrait se bouger et au moins se battre comme nous le fesons pour que les gens reflechis et sensibles au futur de leurs enfants se reveillent . heuuu je rentre de la peche au thon lolll , j'ai stopé trop fatiguant mrdrrr , bisous amicaux gero .

Écrit par : YEPA | 09/06/2006

Excellent ce post... A ma façon j'agis mais suffisament pas assez je sais ...
Par ailleurs j'ai un fils météorologue il a le double langage ...celui de l'entreprise et le privé ... mais je sais qu'il développe actuellement un groupe de réflexion ...
Continue tu es formidable et je t'embrasse bien fort

Écrit par : *Mel* | 10/06/2006

Environnement et Spiritualité Bravo pour ton post sur l'effet de serre. En effet, c'est bizarre que des météorologues ne veulent pas tirer la sonnette d'alarme sur ce sujet. Une de mes explications sur cela est que l'inter-dépendance entre l'homme et la nature est très complexe et que c'est plus avec une vue "spirituelle" que scientifique que ce problème est flagrant. (D'ailleurs, le titre de ton blog "culte de la nature" est très révélateur à ce sujet).
J'ai trouvé des liens sur internet qui développent aussi cet aspect spirituel dans le cadre des nouvelles spiritualités et religions "open source". Je met un lien ci-dessous (en anglais désolé...) qui appuie tout à fait ton propos sur l'effet de serrre (global warming):

http://www.integrativespirituality.org/postnuke/html/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=368&mode=thread&order=0&thold=0

Écrit par : alain | 11/06/2006

Hélas! Mais que va faire Gaïa ? Se secouer et chasser les parasites que nous sommes ?
Notre mère a-t-elle encore la force d'attendre notre réveil ?
Le temps du rêve est dépassé, il faut agir...
Bravo pour ton action !

Écrit par : lapetiteféeperdue | 11/06/2006

Merci ... continue J'apprécie beaucoup ce blog bourré d'informations intéressantes. Je n'ai vraiment pas beaucoup de temps pour commenter, à peine pour lire (fin d'année oblige!) Mais je reviendrai et, si tu es d'accord, je mettrai volontiers ton blog sur ma liste des amis. A bientôt!

Écrit par : FC | 11/06/2006

oui, continue... ..à nous informer et nous sensibiliser.
Tes explications sont claires, alors j'espère que ceux qui viendront te lire réfléchiront et agiront ....J'essaye un peu plus depuis que je te lis.
Merci de ce que tu fais, pour nous et ceux qui nous suivront...

Écrit par : Eliane | 11/06/2006

Il serait temps que les soit disant grands hommes qui nous dirige prennent conscience.

il y va de l'avenir de l'humanité et l'avenir de leurs progéniture.

La nature est la source de l'homme.
sans elle nous ne sommes rien.....

Merci pour ton magnifique blog .

Salutation à toi grand Géronimo.

a++

Écrit par : pascal | 23/06/2006

TU AS raison de leur en vouloir , et de hurler a ces aneries gero , ils nous prennent pour des cons , de toute façon il savent tous que c'est tres grave je pense a ts niveaux , mais comme d'hab mensonges et desinformation , ben vi tu te souviens tchernobil ( nuage ) n'avait pas passé la frontiere loll c'etait arrete pile . STOPPPPPPPPPPP MESSIEURS LES MEDIAS , LES POLITIQUES DE NOUS FAIRE CROIRE A VOTRE INTOX ? NOUS NE SOMMES PAS DES ANES .

Écrit par : YEPA | 03/07/2006

effet de serre Pouvez-vous me dire quelles sont les 5sources principales du gaz co2 responsable de l'effet de serre? Merci d'avance

Écrit par : Doriana | 11/11/2006

Ouha t'es un fan de ce truc mais il est trop le co2 la haut on peut plus l'enlever ça chauffe et c'est foutu on vas tous y passer.

Écrit par : kikouyou | 01/03/2008

Kikouyou Il n'est peut être pas trop tard, mais pour cela il faut dès maintenant prendre le problème au sérieux, et fortement réduire les émissions.

Écrit par : Geronimo | 01/03/2008

Les commentaires sont fermés.