14/06/2006

MISS NATURE RAFFLE TOUS LES OSCARS.

MISS NATURE RAFFLE TOUS LES OSCARS

Le Culte de la Nature interromps ses émissions pour vous signaler la Victoire écrasante de « Miss Nature » à la dernière cérémonie des Oscars qui vient de se terminer.

 

 

C’est sans conteste la plus belle et la plus justifiée des victoires depuis la création de cette cérémonie. Enfin une actrice dont le talent n’a jamais été égalé !!!.

La carrière de Miss Nature est la plus longue de toute l’Histoire du Cinéma.

Cette actrice complète qui combine à elle seule toute la réalisation de ses créations nous a habitué à des décors somptueux, des musiques envoûtantes des mises en scène hors pair et une panoplie d’acteurs qui tous mériteraient des premier rôles.

Nominée au côté de « Miss Hollywood », cette dernière n’a pas fait le poids, tant le Charisme, la sincérité et le réalisme de Miss Nature ont transpiré dans sa dernière création : « Il faut sauver le genre Humain ».

Miss Nature est une actrice complète qui a toujours maîtrisé tous les genres avec succès.

Que ce soit l’Action, l’Humour, l’Amour, la Science fiction ou le Drame, elle a toujours réussi une interprétation magistrale, nous touchant au plus profond de nous par sa capacité à transmettre les messages les plus nobles.

Chose unique aussi dans l’Histoire du Cinema, c’est la seule actrice qui reverse la totalité de ses gains à l’ASBL «  Un Avenir pour L’Homme ».

Cette Victoire n’est donc que justice, et peut être un message d’Espoir, Espoir qu’enfin l’on reconnaisse tout l’apport de cette grande Actrice à Notre Histoire.

 

 

 Miss Nature est la plus âgée de toutes les actrices, et pourtant, pas besoin de Chirurgie, ni de potions magique, elle est restée la plus jeune !! Comme quoi peut être que l’Amour et le Respect conservent mieux que tout autre méthode.

Pour terminer, voici la courte interview exclusive qu’elle a accordée à notre représentant sur place ; Geronimo

 

Geronimo : Bravo Miss Nature, victoire écrasante et qui enfin récompense tous vos efforts, quelles sont vos impressions ?

 

Miss Nature : Je suis très honorée de cette récompense, et tout ceci me réconforte dans la lutte pour ouvrir le cœur des Hommes. J’y ai toujours cru et ceci est peut être le signe que ce jour approche.

Vous savez, toute ma vie a été consacrée à la cause Humaine, et j’avoue que souvent le doute s’est emparé de moi. Imaginez, vous vous investissez à fond et pour tous remerciement, vous ne recevez que méchanceté, destruction et égoïsme.

 

Geronimo : On vous a souvent qualifiée d’actrice destructrice, capable du pire comme du meilleur, pourquoi cette réputation et pourquoi souvent des scénarios catastrophes ?

 

Miss Nature : Je l’avoue ! Dans mes réalisations il y a souvent des messages de destructions ou des Hommes bons ou mauvais perdent la vie, c’est volontaire ! A travers ces catastrophes, je veux faire passer le message qu’il est grand temps que l’Homme grandisse et prenne son Destin en main.

Sa survie en dépend, il n’y a aucun Avenir pour lui s’il ne réalise pas enfin que son plus grand ennemi est lui-même, et qu’il faut qu’il se ressaisisse pour enfin vivre en harmonie avec la Nature et non contre elle. Malheureusement ces messages sont souvent restés ignorés, jusqu’au jour ou ?

J’aime les Hommes et je veux qu’ils s’en sortent, d’où parfois mes sautes d’Humeur !

 

Geronimo : En tant que Doyenne du Monde du Cinema, vous n’avez pas pris une ride !! Quel est votre secret pour cette éternelle jeunesse ?

 

Miss Nature : (Rire) Là, Geronimo, vous exagérez ! Je suis en effet longtemps restée jeune, mais le dernier Siècle m’a fait prendre beaucoup de rides. Je commence à m’essouffler, tant je me démène au travail pour changer la mentalité des Hommes qui sont responsables de mon vieillissement prématuré.

Sinon, avant cela, mon secret de jeunesse se situait dans ma volonté d’aimer tous les Etres vivants, et de sans cesse innover pour améliorer leurs conditions de vie. L’évolution était mon élixir, maintenant elle est devenue mon cauchemar.

Les membres de mon équipe se réduisent de jours en jours, ils n’ont pas résistés à l’argent et l’ingratitude des Hommes.

J’en profite d’ailleurs pour dédier cette victoire à tous les disparus et ceux qui le seront bientôt de mon équipe. Pour n’en citer que quelques uns, Mister Grand Fauve, Miss Cétacé, Mister dauphin, Miss Tortue ou encore Mister Oiseau.  

 Mon optimisme légendaire a fait place au stress, donc là, j’ai des doutes sur mon éternelle jeunesse !

 

Geronimo : Bien triste tout cela, mais gardons l’Espoir que cette victoire rallume dans nos cœurs l’étincelle originelle et vous redonne toute cette jeunesse tellement vitale pour nous les Hommes.

Merci pour ces quelques mots, et sachez que pour moi vous avez toujours été et resterez toujours la plus grande Dame de l’Histoire du Cinema Planétaire.

13:07 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

11/06/2006

L'OURS DES PYRENEES: Le vrai visage des éleveurs

L’Ours des Pyrénées : le vrai visage des éleveurs.

Suite à un mail reçu de « Loup.org » voici le texte qu’ils ont transmis :

« «  A l’issue de la manifestation organisée par des éleveurs anti-ours à Oloron devant la sous préfecture le 9 juin, Une trentaine d’entre eux s’est arrêtée au domicile de G.Caussimont responsable du FIEP Groupe ours Pyrénées et ont tenté d’introduire la carcasse d’une brebis morte dans la maison. Sa femme et l’un de ses enfants les en ont empêchés et ils ont laissé la brebis dans le jardin et ont proféré des menaces de mort à l’encontre de G.Caussimont annonçant qu’ils reviendraient chaque fois que l’ours tuerait une brebis.

 

Réaction de G.Caussimont

Nous sommes face à des méthodes de type « fasciste ». Une vie en société ne peut se concevoir dans une démocratie et un état de droit que dans le respect des biens et des personnes. Ce type d’attitude, 30 personnes contre une femme et un jeune, cela les déshonore. On peut ne pas être d’accord et s’exprimer en respectant les autres. Si les responsables politiques et syndicaux locaux ne se démarquent pas très nettement de ce type d’agissements, c’est qu’ils les cautionnent ou qu’ils les encouragent afin d’en retirer ensuite les bénéfices comme médiateurs. J’attends des condamnations fermes. Pour ma part, je dépose une plainte auprès de la gendarmerie.

Moralement, ces personnes ne respectent même pas une personne bénévole qui sur son temps libre a crée ou fomenté la plupart des mesures de compensation de la présence de l’ours en faveur des bergers : indemnités de dérangement aux bergers, héliportages gratuits de matériel pastoral, réseau de radiotéléphones, demande des mesures agri-environnements, incitation au muletage, etc., sans compter la marque de fromage « Pédescaous » où l’image de l’ours permet à des bergers de mieux vendre leur fromage, sans oublier la participation aux travaux de l’IPHB pendant 10 ans qui ont permis de rénover 60 cabanes aux normes européennes, des salles de fabrication, des sources aux normes, etc., bref d’améliorer la vie des bergers. Qui d’entre eux aurait consacré 28 ans de sa vie à cela ? C’est tout simplement écœurant !

Enfin, en tant qu’adultes, quel exemple donnent ces personnes à la génération de leurs enfants ? Pas celui du respect et de la tolérance en tous cas. J’ai honte pour eux. » »

 

Le dernier voyage de Cannelle
 
 Je pense que cela se passe de commentaire, j’ai tout dit dans le titre.

Cependant, je ne peux m’empêcher d’en rajouter.

Messieurs les éleveurs, lorsque l’on désire défendre une cause, quelle qu’elle soit, il y a des méthodes à proscrire si l’on veut arriver à se rendre « crédible »

Alors là, manque de bol ou peut être simplement le vrai caractère qui s’exprime, vous agissez de la dernière manière qu’utiliseraient des gens dotés de certaines valeurs morales qui devraient qualifier tout Etre Humain qui se respecte.

Que l’on ne vienne plus me parler du regard apeuré de la brebis face à un Loup ou un Ours !!!

On connaît certaines de vos méthodes d’élevage et la cruauté que certaines bêtes subissent, vous venez encore de démontrer, en tuant cette brebis pour qu’elle serve vos intérêts, à quel point vous aimez vos troupeaux.

Non, en agissant de la sorte, vous prouvez indéniablement que tout est question d’argent.

Je ne sais de qui la brebis doit avoir le plus peur, le Loup, l’Ours ou l’Homme ?

 

Je tiens quand même à ajouter que ceci ne s’adresse pas à tous les éleveurs, je sais qu’il y en a beaucoup qui s’occupent bien de leurs bêtes, mais je pense que ceux là ne se retrouvent pas dans ce genre d’actions.

22:55 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

09/06/2006

L'EFFET DE SERRE.

L’EFFET DE SERRE

Le Culte de la Nature va maintenant tenter d’entrer dans une nouvelle phase visant à appuyer la sensibilisation par de petits articles visant à éclaircir la problématique du réchauffement climatique.

Pour être efficace, et surtout bien comprendre pourquoi le réchauffement est le plus grand  danger de l’Avenir, il est nécessaire de bien examiner toute une série de chose qui ont fait que nous soyons aujourd’hui confrontés à ce problème majeur.

 

Le premier article de cette série que nous appellerons « La série didactique » est donc consacré à l’effet de serre, le comprendre, et analyser sa problématique

 

 

La Nature, qui se manifeste à nous tous par tous les Etres vivants, tous règnes confondus (Animal, Végétal et Humain) et les moyens (Physique, Chimie, Biologie,…) mis en œuvre pour que ces vies puissent s’épanouir, a mis au point il y a des milliards d’années, un système permettant à la Planète d’avoir une température « vivable », c’est l’effet de serre.

L'énergie solaire qui parvient au sol réchauffe la Terre et se transforme en rayons infrarouges. Comme les vitres d'une serre (d'où le nom donné à ce mécanisme) des gaz présents dans l'atmosphère piègent une partie de ces rayons qui tendent à la réchauffer. Ainsi, sans effet de serre, la température moyenne sur la Terre serait de -18 °C et peu d'eau serait sous forme liquide. Cet effet a donc une influence bénéfique puisqu'il permet à notre planète d'avoir une température moyenne de 15° C.

 

 

 Les gaz les plus importants contribuant à cet effet de serre sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone et le méthane.

 

La problématique de l’effet de serre.

La Nature étant plutôt « perfectionniste » a mis des milliards d’années à « régler » la température interne de cette « Serre » dans laquelle nous vivons.

Par un système très complexe elle a stocké l’excédent de substances pouvant modifier cette température interne sous la croûte terrestre, sous forme de charbon, pétrole ou gaz, réalisant ainsi un équilibre parfait.

Des formes de vie complémentaires, les végétaux consommant le CO2 que rejettent les autres formes de vie par la respiration.

Il me faut d’ailleurs ici faire une parenthèse concernant cette « consommation » de CO2 par les végétaux qui en fait, ne font que le « stocker » et le restituer par la suite.

Pour grandir, un arbre capte le CO2, dont il utilise le carbone (C) pour fabriquer son bois et dont il libère l'oxygène (O2). Lorsqu'on brûle du bois, la réaction contraire se produit: l'oxygène de l'air se combine à nouveau avec le carbone du bois, si bien que du CO2 est libéré dans l'atmosphère.
Un nouvel arbre pourra capter ce CO2 en grandissant - voilà pourquoi le chauffage au bois est neutre pour l'environnement.

Durant des milliards d’années, tout s’est bien passé, l’équilibre est resté bien stable, jusqu'à un certain début de 20ème Siècle ou l’Homme s’est mis à ressortir des entrailles de la Terre tout cet « excédent » (Charbon, Pétrole, Gaz)  dont la combustion à libéré le surplus de CO2 , rompant ainsi l’équilibre minutieusement réglé par la nature.

Pour mieux comprendre ce phénomène, l’on pourrait le comparer à une serre de jardinage équipée initialement de carreaux « simple vitrage » et à laquelle nous poserions en une fois du « double vitrage ». Le résultat serait direct, la température interne serait considérablement plus chaude.

 

 

Evidemment, dans le cas de la Planète, ce réchauffement va mettre un certain temps à se concrétiser et ne se traduira pas, dans un premier temps par un réchauffement, mais par un « dérèglement » général du climat. Divers records tomberont les uns après les autres. (Record de froid, de chaleur, de précipitations, nombre et violence des Ouragans, fonte des glaces et hausse du niveau des Océans).

Ce qui est le plus déterminant dans tout cela, c’est que cet accroissement de gaz à effet de serre c’est fait sur une période très courte, 100 ans, ce qui n’est rien du tout à l’échelle de l’Histoire de la Planète.

 

Malgré tout cela, certains climatologues et météorologue continuent de crier haut et fort que tout est normal, que les moyennes (Températures, pluviométrie, jours d’ensoleillement,…) sont assez proches d’années en années, que la Terre s’est déjà refroidie et réchauffée dans l’Histoire ! Je trouve cela lamentable ! Pourquoi continuer a appuyer ses observations en ne se basant que sur les chiffres et les moyennes.

D’un point de vue chiffres, il est probable que d’années en années, les moyennes restent assez proches, par contre, là ou les choses prennent toutes leur signification, c’est dans la « manière » dont ces moyennes sont alimentées. Les excès climatiques se succèdent et chaque année des records tombent. Aujourd’hui, la plupart des pluies sont de véritables déluges. Il peut ne pas pleuvoir 25 jours sur un mois, les cinq derniers jours on ramasse toute la moyenne du mois.

Donc, tout est normal ! Façon de voir les choses !

On ne peut également nier le fait que la Planète, au cours de son évolution a déjà connu des périodes glaciaires et des périodes de réchauffement, ces variations s’étalaient sur des millions d’années.

Seulement cette fois, le réchauffement est rapide et n’a rien de Naturel, c’est l’Homme qui le provoque.

Alors, Messieurs les météorologues partisans du « Tout est normal » Combien de temps encore continuerez vous à banaliser un phénomène qui met notre survie à tous en danger ?

Je vous rappelle que le réchauffement est scientifiquement prouvé, de même que ses causes et ses conséquences. Pourquoi avez-vous peur de lier les faits climatiques exceptionnels de ces dernières années avec le réchauffement climatique ? J’avoue ne pas vous comprendre !

Pourquoi endormir les gens en criant partout que tout est normal, traitant presque ainsi d’illuminés ceux qui tentent de tirer la sonnette d’alarme ?

J’avoue ! Je vous en veux, car en tant que spécialistes du climat, votre aide pèserait lourd dans le domaine de la sensibilisation.

13:05 Écrit par Geronimo | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |