27/09/2006

DISCUSSION INNATTENDUE!!

DISCUSSION INNATTENDUE !!

 

J’en étais encore au tout début de l’Aventure du Culte de la Nature lorsque j’ai commencé à écumer quelques forums en quête de Sensibilisation. Il est vrai que je n’avais à l’époque que quelques articles peu élaborés, je me tâtais encore et cherchais le fil conducteur à un traitement efficace du problème.

Ou trouver des sympathisants pouvant aider à faire passer le message ?

L’idée la plus convaincante à mes yeux était de toucher en premier lieu ceux qui par leur passion pouvaient comprendre l’ampleur du problème, c'est-à-dire des jardiniers et jardiniers amateurs.

Et le moins que l’on puisse dire est que la déception fut à la hauteur des Espérances, car non seulement, on m’a vu arriver en Ennemi, mais de plus, je me suis vite rendu compte que pour ces gens, la lutte contre le Réchauffement Climatique se résumait à de très petites actions, certes honorables et nécessaires, mais totalement décalées par rapport à la problématique soulevée.

Certes j’ai manqué de tact dans mon message d’introduction, notamment à propos des emails, mais là encore, je n’ai fait qu’être honnête et traduire ma véritable pensée plutôt que de jouer la carte de l’hypocrisie.

S’engager dans cette lutte, c’est s’engager de manière franche, et si je pousse à ce que l’on me laisse une adresse email, c’est pour pouvoir compter sur tous lorsque la seconde phase de la lutte sera déclenchée, à savoir l’action et la pression, dans le sens noble du terme bien entendu.

Alors, je vous livre ici toute cette discussion en espérant que vous prendrez le temps de la lire dans son entièreté, car comme toujours, vos avis m’intéressent.

Dans cette discussion, je participe sous mon vrai prénom, c'est-à-dire Alain.

 

Appel à l'aide

de Alain

le 25/05/05 à 22:56

Bonsoir,
Comme vous êtes tous des passionnés de jardinage, et quelques part soucieux du bien être de la Nature, j'ai besoin de votre aide pour donner du poids à un combat que je viens de débuter.
Etant moi même Architecte paysagiste et ayant fait 20 ans d'entreprise de jardin, j'ai pu constater assez bien de dégradation des sols liée à la baisse de la nappe phréatique dont la cause est immanquablement le réchauffement de la planète.
Le temps nous est conté, la survie de l'Homme en dépend.
Venez visiter le site"Le Culte de la Nature" et si vous vous sentez concernés, laissez y un petit commentaire, et si vous en avez le courage, avec une adresse email. C'est par le nombre de commentaires que nous aurons peut être un jour le pouvoir de changer les choses.
Je ne voudrais pas être alarmiste, mais la situation est grave.
http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
Parlez en autour de vous
Merci

 

RE : Appel à l'aide

de pleutre

le 26/05/05 à 19:14

Bonjour,
je ne vois pas ce qu'un commentaire sur un site bien défini peut changer à ces nappes phréatiques.
A la limite ce forum peut très bien convenir pour ce sujet.
je pense que les personnes sur ce site savent à quoi s'en tenir sur la question et essayent d'agir en conséquence.
Pour ma part je n'irais rien écrire, je vais me faire traiter de lâche.

 

RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 28/05/05 à 09:26

Bonjour Pleutre,
Il n'est pas question que tu sois traité de lâche, il est vrai que des sujets concernant la sauvegarde de la Nature peuvent être postés sur tous les forums.
Regrouper des réactions sur un même site dont c'est la vocation sert simplement à lui donner plus de poids.
Ce site est bien placé sur Google, en recherchant sauvegarde de la Nature, il apparaît sur la première page.
Une personne qui crie quelque part, personne ne l'entend, 100 personnes ont plus de chances de se faire remarquer, c'est donc dans ce seul but que j'essaye de récolter des commentaires.
Maintenant, chacun est maître de ses choix, si tu ne te sens pas concerné, c'est ton droit le plus absolu. Merci pour ta réponse.

 

RE : RE: RE : Appel à l'aide

de pleutre

le 28/05/05 à 14:11

Bonjour Alain,
Bien sur que je me sent concernée mais écrire d'utiliser des pesticides (sur un autre post) par ce que on ne peut pas éduquer les coccinelles ou dire qu'il y a des choses bien plus importantes (l'eau) que d'essayer de se renseigner sur des moyens peut ou pas polluant !!!
Tout ce qui concerne la protection est important : le moyen de sauvegarder les nappes phréatiques mais aussi la qualité de ces nappes.
Supprimer l'électricité, les autos, les produits chimiques etc... est utopique mais expliquer qu'au quotidien on peut limiter les dégats ça c'est primordial.

Je pense, sans vouloir vous provoquer, que d'agir au quotidien est plus efficace que de crier.
Comme vous dites à chacun ses choix.
Quand à une adresse e-mail ce n'est peut être pas une question de courage ou de lacheté
.

 

RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 28/05/05 à 18:46

Je ne prône pas l'emploi des pesticides, seulement il faut rester réaliste, tout ne peux pas se résoudre avec des produits bio, certains sont très efficace et d'autres moins.
Il faut bien sur privilégier la lutte biologique, et il faudrait sûrement développer la recherche en ce sens, mais de la à dire que ceux qui n'utilisent pas que des produits bio sont des mauvais jardiniers, là je trouve cela exagéré. De plus, la véritable cible concernant les pesticides restent les agriculteurs, eux, c'est par centaines de litres qu'ils utilisent pour une seule pulvérisation.A leur décharge cependant, il y a quand même plus de 6 milliards de bouches à nourrir.
Autre problème, c'est que les produits bio "prêts à l'emploi" sont souvent plus cher que les produits chimiques, et là encore, il faudrait que ce soit le contraire pour que tout le monde puisse les utiliser.
Au niveau du jardinier amateur, la pluie est bien plus chargée de produits chimiques que le litre de produit pulvérisé sur quelques plantes.
Tout ceci étant dit, il ne faut pas perdre de vue le vrai problème, celui qui menace tout simplement la continuité de toutes les Espèces vivantes, le réchauffement de la Planète dont les principales causes sont la pollution et le déboisement, et je pense que dans un premier temps, vu l'urgence et l'enjeu, il faut consacrer toute son énergie à faire circuler l'information trop souvent minimisée par nos dirigeants.

 

RE : RE : Appel à l'aide

de Lilydelavallée

le 02/06/05 à 17:53

Bonjoiur Pleutre, Miline et Lavande,
C'est drôle, je suis avec vous, me sens génée par le message premier de ce post, et d'ailleurs les autres, mais solidaires avec les votres .
Aurais-je mauvais esprit ? je ne le pense pas , mais bon , c'est mon point de vue!!
Bises Lily

 

RE : Appel à l'aide

de miline72

le 26/05/05 à 22:12

bonsoir. je suis allée voir sur le site en question et je m'étonne d'avoir reconnu parmi les "sponsors" le bibendum Michelin, donc un site "nature en péril" qui accepte un sponsor relatif à l'automobile et conseille des itinéraires... alors qu'en premier lieu on sait que l'automobile est un pollueur, il faut m'en expliquer davantage.

 

RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 28/05/05 à 09:34

Bonjour Miline,
Si l'on veux changer les choses dans ce domaine, il sera important d'être crédible vis à vis de tous dans les arguments utilisés.
Il est clair que des idées telles que éliminer les voitures, les avions, et toute la technologie actuelle sont totalement hors de propos, fermons les usines , mettons tous le monde au chômage, prenons tous nos vélos et le chaos le plus total s’installera sur la Terre.
Non, il faut rester raisonnable et trouver des alternatives qui puissent tenir la route. Il faut accélérer la recherche concernant les énergies propres, et surtout laisser place a plus de dialogues. Multiplier les conférences, et étaler les discussions sur un plus grand nombre de jours. Les réactions à chaud sont souvent irréfléchie, et font dire des choses qui peuvent être regrettées par la suite. Organiser les discussions sur plusieurs jours permettrait de faire redescendre la tension.
Et surtout, éviter de mettre le chaos dans les villes ou se passent ces réunions, ce n'est pas la meilleure manière de convaincre les gens.

 

RE : RE: RE : Appel à l'aide

de miline72

le 28/05/05 à 22:34

bonsoir Alain, ma réponse n'était pas irréfléchie, je vais même aller plus loin : je ne comprends pas que l'on puisse acheter en France des fruits et légumes "hors saison" venant de l'hémisphère sud parce que cela veut que pour leur transport il a fallu dépenser du kérosène - gros pollueur - je crois aussi que la sauvegarde de la planète passe par une utilisation "raisonnable" des moyens de transports polluants, je n'ai pas dit qu'il fallait les interdire mais seulement qu'il ne fallait pas encourager leur utilisation (voir site indiqué, le sponsor proposait des "itinéraires de vacances"... donc des kilomètres qui useront des pneus de la marque au bibendum et du carburant par dessus le marché. Pour le choix des loisirs on peut aussi penser économie d'énergie.

 

RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 30/05/05 à 13:33

Bonjour Milne,
Tout d'abord, je ne pense pas que les gens attendent de voir un site proposant des itinéraires pour être incités à partir en vacance., de plus, si tu vas aussi loin, que dire des ordinateurs, à peine sortis, déjà démodés, beaucoup de plastic et de matières non dégradables.
En éliminant les importations de fruits de l'Hémisphère Sud, ce serait encore beaucoup de gens qui verraient leurs revenus baisser.Je reste convaincu que ce n'est pas la voie à suivre, il faut vivre avec son temps.
Ce n'est pas en rajoutant encore des millions de chômeurs que nous pourrons être efficace en matière de préservation de la Nature.

 

RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de lavande

le 30/05/05 à 20:22

Bonjour,
Voila ! j'ai fais un résumé en n'utilisant que VOS ECRITS et en ne DEFORMANT RIEN du sens dont vous les transmettez.
1/ Ne pronne pas les pesticides et privilegie les produits naturels. La cible les agriculteurs mais ils ont 6 milliards de bouches à nourir. (Question : Donc ! la pollution on laisse faire ?).
2/ Le jardinier amateur n'utilise qu'un litre (J'ai compris : façon de parler) sur quelques plantes. (Question : multiplié par x millions de jardiniers amateurs = ?).
3/ Laisser importer les fruits de l'hémisphère sud pour éviter le chomage (Question : 1}Donc la pollution, on laisse faire ? 2} Nos agriculteurs, on les met au chomage ?).
4/ La pluie est plus chargée de produits chimiques que les produits pulvérisés (Question : Par quoi si ce n'est la pollution quotidienne de tous et de chacun ?).
5/ Les n'attendent pas de voir un site proposant des itinéraires pour être incité à partir en vacance (Si ce n'était le cas, Bibendum ne se fatiguerait et ne paierait pas pour rien).
6/ Les ordinateurs, à peine sortis, déjas démodés..... Plastics et matières non dégradables (Puisque les uns se permettent pourquoi pas les autres et les autres et les autres......)
Donc à force de négationisme il en résulte : on laisse faire, on change rien.
On va juste sur un site discuter, dialoguer sur plusieurs jours.
S'il vous plait, Quelles autres solutions CONCRETES proposez vous ?

 

RE: RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 31/05/05 à 19:19

Bonjour Lavande,
Dans le combat pour la sauvegarde de la Nature, il faut savoir dans un premier temps cibler les différents combats à mener, leurs degrés d’importance, et se concentrer d’abord sur ce qui met en péril l’Espèce Humaine.
Ce qui nous conduit irrémédiablement vers notre extinction sont les combustibles utilisés pour la production de toutes nos énergies. Le résultat immédiat en est le réchauffement de la Planète.
De nombreux scientifiques ont fait des études à ce sujet, et les conclusions sont toujours similaires, la situation est très grave, et un changement radical est urgent.
Ils prévoient la fin de toutes espèces vivantes sur la Terre aux alentours du 24ème Siècles., si rien ne change. La cause principale : les gaz à effet de serre, accentuée par le déboisement anarchique.
Donc, si l’on est conscient de cela, il y aurais deux voies possibles :
- Soit on supprime dès demain sur toute la Planète, tout ce qui produit ce genre de gaz, voitures, Avions, grosses industries,……
Cette solution me parait difficilement envisageable vu le chaos qui en découlerait.
- La deuxième solution serait de faire pression sur la classe politique pour favoriser la recherche et la mise en place d’énergies propres.
Il faudrait intensifier dans un premier temps les énergies déjà connues, énergie éolienne, énergie Solaire, énergie hydraulique. Donner tous les moyens nécessaires aux scientifiques pour créer un carburant propre pour les véhicules que nous utilisons (Quoique je pense que cela a déjà été inventé, mais la mise en route de cette production est beaucoup plus coûteuse que de d’abord pomper les derniers litres de ce bon vieux pétrole.)
Des primes gouvernementales doivent être prévues pour tous ceux qui investiraient dans l’installation de nouvelles énergies pour leur maison.
Il faudrait interdire tout abattage dans ce qui reste des forêts anciennes de la Planète.
Pour faire pression sur nos gouvernements, il faut en premier lieu être très attentif envers les gens pour qui l’on vote, éviter le piège de ceux qui promettent tous les changements, préférer ceux qui sont plus modestes. Se méfier des partis qui utilisent une idée sensible (écolos) et qui finalement ne s’attachent qu’à des faux problèmes.
Ensuite, il faut pouvoir s’accorder sur le combat à mener, trouver des idées fortes et réalistes derrières lesquelles nous pourrions nous faire entendre et respecter, éviter de se faire prendre pour des illuminés ou des gourous en quête de pouvoir.

Rassembler un maximum de gens derrière ces idées, et là , on retrouve dans un premier temps, l’utilité de plusieurs sites consacrés à ce problème et reliés entre eux.(d’où l’importance des commentaires et des adresses), est un premier geste tout simple à réaliser. Signer toutes les pétitions valables concernant le sujet est un autre moyen de participer. C’est par le nombre que nous ferons poids. Dernière exemple, le référendum Français, le Peuple s’est exprimé, les Politiques sont obligés de réagir.
Bien sur, il faut essayer de limiter un maximum la pollution dans les gestes de tous les jours, pesticides, tri des déchets, ……
Mais tous cela ne servira à rien si l’on ne résout pas RAPIDEMENT le problème du réchauffement.
Attendrons nous d’avoir un plus grand trou dans la couche d’Ozone ? Là, je crains le pire.

 

RE : RE: RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de lavande

le 02/06/05 à 13:19

Bonjour Alain,
Bon !!!
En fait, vous n'avez aucunes réponses personnelle à donner aux questions que l'on vous pose et pensez qu'une chose : crier sur les politiques.
N'oubliez pas tout de même que ce problème de pollution est MONDIAL.
Moi ce que je vois c'est que notre classe politique (et je ne suis ni de gauche ni de droite je regarde le "travail" de chacun c'est tout) essaye de faire quelque chose.
Lorsque plusieurs pays se sont alliés pour faire signer un accord afin de limiter l'effet de serre, l'état le plus pollueur de la Terre à refusé. que faites vous, vous criez sur la classe politique ? laquelle ?
Avez vous vu les contestations qu'a provoqué l'installation de quelques éoliennes il y a quelques mois ?
Ne croyez vous pas qu'au lieu de rejeter la faute sur les autres et faire la mouche du coche pour se donner bonne conscience le plus important est de changer nos habitudes ?
EX : 1/ Dans ce forum écrire qu'il y a des moyens naturels pour entretenir son jardin (ou autre) et que cela évite une certaine pollution.
2/ A nos enfants dire de ne pas jeter de plastiques et papiers au sol.
3/ Allez à pied lorsqu'on a une "course" à 10mn de la maison.
etc... etc... etc...

De plus, pour le déboisement, en France la gestion des forêts est bien organisée (j'ai de la famille qui travaille dans le bois) mais des "indélicats" il y en a dans tous les domaines.
Pour certains pays les déboisement est scandaleux, c'est vrai, leurs dirigeants laissent faire pour ne pas avoir des centaines de personnes au chomage. Hé oui eux aussi.
Peu être pourriez vous aller dans ces pays pour leur demander de crier sur leur classe politique ?
Good luck.

 

RE: RE : RE: RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 02/06/05 à 21:46

Bonsoir Lavande,
Je pense au contraire que des avis personnels, j’en ai donnés quelques uns.
Maintenant, « la réponse », ou la solution, je n’ai nullement la prétention de pouvoir l’apporter un jour, il faut laisser cela aux spécialistes. Tout ce que je peux essayer de faire est de faire prendre conscience de l’ampleur du problème, et la raison de ce genre de dialogue est de me permettre de voir les avis et la façon dont chacun aborde le sujet. Le dialogue a toujours été enrichissant pour tous ceux qui prennent la peine de l’engager.
Nulle part non plus je n’ai dit que je voulais « Crier sur les Politiques », j’ai juste conseillé de prendre le temps d’écouter ce qu’ils avaient à dire avant de faire son choix.
Comme tu le dis, le problème est mondial, il s’agit donc d’une illusion de dire que en diminuant quelque peu notre pollution dans nos pays, que cela aura une influence sur la pollution de la Planète.
Nous ferons nos courses le plus possible à pied, et pendant ce temps là, un million de nouvelles voitures seront mises en circulation en Chine, car eux, le vélo, ils s’en passent de plus en plus et nous serions mal placés de vouloir leurs faire le reproche de ce que nous avons fait avant eux.
C’est eux aussi qui ont fait la commande du plus grand nombre des nouveaux airbus.
C’est pour cela qu’il est important de faire rallier le traité de Kyoto par tous les Etats de la Planète, ce serait déjà un premier pas. Par quel moyen ? Je l’ignore.
Chacun ne peut agir que sur le plan local en espérant voter pour des hommes politiques qui seront, lors des grandes réunions Mondiales, défendre l’intérêt de la Planète, à condition qu’eux-mêmes soient motivés et conscient de la gravité.
Pour ce qui est des contestations pour les éoliennes, cela prouve encore qu’il y a un grand chemin à faire en matière de prise de conscience. Les éoliennes ne sont peut être pas jolies dans le paysage, mais la solution finale passe par ce genre de solutions.
Maintenant, je ne crois pas avoir rejeté la faute sur personne pour me donner une bonne conscience.
Nous sommes tous responsables de ce qui arrive, et c’est bien cela le problème. S’il n’y avait que quelques responsables désignés, le problème n’en serait plus un.
Pour ce qui concerne les forêts, lorsque je parle de forêts anciennes, il s’agit presque essentiellement des forêts tropicales qui sont les seules a avoir une influence sur le climat planétaire. Nos forêts Européennes sont certes utiles au niveau local, elles sont gérées et protégées par un code forestier, ce sont ce que l’on appelle des nouvelles forêts, mais de tailles trop réduites pour avoir une influence sur le climat mondial. Cela n’empêche qu’elles méritent toute notre attention pour les préserver.
Dans un mois ou deux, quelques « indélicats » ou psychopathes arriveront quand même à en faire brûler quelques milliers d’hectares, d détruisant ainsi en quelques heures ce que la Nature aura mis des dizaines d’années à construire. Provoquant par la même occasion la mort de centaines d’Animaux, voire d’Hommes.
Quand aux dirigeants des pays d’Amérique du Sud, ce n’est sûrement pas par soucis de voir le nombre de chômeurs augmenter qu’ils laissent faire le déboisement, c’est plutôt lié au fait qu’ils en tirent des profits pécuniaires. Le bois exotiques à en effet une grande valeur.
D’ailleurs, aucun gouvernement ne se soucie vraiment du nombre de chômeurs, rien n’est fait pour diminuer la taxation du travail, il suffit pour cela de voir le nombre de faillites mensuelles, mais ceci, c’est un autre débat.
Maintenant, j’en arrive à m’expliquer sur les raisons qui me poussent à introduire ce sujet sur différents forums et sur ce qu’il en ressort.
-LES RAISONS :
- Faire circuler l’information, que l’on approuve ou désapprouve, le principal, c’est qu’on en parle, tous le monde à le droit d’émettre ses opinions, et toutes son intéressantes.
- Par les opinions de tous, je pourrai un jour orienter mon discours pour essayer de convaincre le plus de gens possible.
- Autre raison importante, je crois encore en l’Humanité, et je suis convaincu qu’elle a encore le pouvoir de changer les choses.
- Me sentant responsable de la qualité de l’avenir que je laisserai à mes descendants, je ferai tout ce que je peux pour que l’on continue à en parler. Les années passantes, quelques centaines de milliers de morts seront probablement venues se rajouter à la liste déjà importante des décès liés aux catastrophes naturelles suite au réchauffement du climat.
CE QU’IL RESSORT DE CES DISCUSSIONS:
- Il y a des gens qui n’en ont absolument rien à faire.
- D’autres me prendront pour un illuminé.( jusqu’au jour où…..)
- Certains m’ont répondus que eux et leurs enfants ne connaîtraient pas le 24 ème Siècles, alors…..
- D’autres encore, ne voient que le côté pécuniaire du problème, et s’ils peuvent s’enrichir de quelques millions sur le dos de la pollution, ils n’auront aucuns scrupules.
- Enfin, les plus honorables, ceux qui luttent à leur niveau et qui croient que « La solution » est : d’écrire sur un forum qu’il y a des moyens naturels pour entretenir son jardin.
De dire aux enfants de ne pas jeter plastiques et papiers par terre.
D’aller à pied lorsqu’on a une course à 10 min de la maison.
Les mêmes qui essayeront de démolir un simple appel à l’aide de quelqu’un qui lutte dans une autre voie pour vaincre la même chose que eux, c'est-à-dire la pollution, mais qui a osé dire que l’urgence se trouvait ailleurs.

Pour tout cela, je confirme ma pensée de dire que seul les scientifiques et des dirigeants censés pourront arriver à changer les choses en imposant à tout un chacun les changements nécessaires.
Un exemple : Se dépêcher d’inventer, si ce n’est déjà fait, et de distribuer un carburant écologique.
Lorsque nous irons faire le plein, et que nous n’aurons plus le choix, tout le monde roulera de manière écologique.
De même, les éoliennes, il faut les construire et cela, sans référendum.

 

RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de miline72

le 01/06/05 à 14:06

j'avais répondu, mon message a été squizzé, je ne vois pas pourquoi ; il n'y avait rien d'incorrect.

 

RE : RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de Boz

le 02/06/05 à 14:12

à miline72 :
svp, récrivez-le !
Ce n'est pas parceque l'on n'écrit rien qu' "on" ne lit pas.

J'aime bien lire les avis controversés. Je ne pense pas être la seule !

 

RE : RE : RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de miline72

le 02/06/05 à 19:15

merci Boz de m'inviter à reprendre la parole, j'étais un peu dépitée. J'avais répondu au post de Alain du 30 mai, parce que je pense que je m'étais mal exprimée précédemment, je ne dis pas que je ne mange pas de bananes, d'ananas, et autres fruits exotiques, par contre je m'insurge contre les fruits hors saison, c'est-à-dire des fraises ou des cerises au mois de décembre. Par contre, je pense que dans le site conseillé par Alain, il ne faut pas minimiser l'impact des sponsors, sinon pourquoi investiraient-ils tant d'argent dans la pub s'ils n'en attendaient pas de retombées, mais je disais que si l'on doit débattre de la pub et de ses moyens d'actions il fallait aller sur un autre forum, ici on parle de jardin tout simplement.

 

RE: RE : RE : RE : RE: RE : RE: RE : Appel à l'aide

de Alain

le 02/06/05 à 22:35

Bonsoir Miline,
Les fruits exotiques en saison nous arrivent également par avion, et le fait de manger des cerises en plein Hiver, je pense que beaucoup de gens peuvent l'apprécier. Si elles ne sont pas envoyées ici, d'autres continents les accepteront bien.
Si tu voulais citer quelque chose de totalement inutile et dépensant une quantité incroyable d'énergie polluante dans des zones pratiquement non polluées, il y a le Rallye Paris-Dakkar.J'ai lu les chiffres sur un site, c'est énorme.

 

00:26 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

19/09/2006

LA SUITE DU RETOUR AUX SOURCES

LA SUITE DU RETOUR AUX SOURCES

 

Tout aussi miraculés que je ne l’ai été moi-même de l’énorme incendie survenu chez moi, voici 4 nouveaux épisodes du « Retour aux Sources ».

Pour ceux qui ne connaissent pas cette Histoire, je rappelle que je l’écris dans le but de renforcer l’action de sensibilisation du « Culte de la Nature ».

C’est une superposition de deux époques, une ou la Nature était encore vierge et respectée des Hommes, c'est-à-dire la Préhistoire, et l’autre ou l’Homme détruit et ignore la Nature à qui il doit pourtant tout, c'est-à-dire le Présent.

J’avoue me prendre au jeu de cette Histoire, et l’écrire me fascine de plus en plus, j’ai hâte d’en connaître la suite, et ce que je sais, c’est qu’en ce qui me concerne, j’aimerais bien trouver le moyen de remonter le temps et me retrouver parmis le petit groupe de ces premiers Homo sapiens, car j’ai le profond sentiment, que pour eux, la Vie était une belle Aventure.

La partie la plus importante de cette Histoire sera pour moi la fin, les conclusions et les éventuelles leçons à tirer du passé pour venir au secours de l’Avenir.

Bien entendu, je compte aussi sur vous et vos impressions, toutes les idées seront les bienvenues.

 

 

Ø      GENESE

Ø      INTRODUCTION  

Ø      CHAPITRE 1

Ø      CHAPITRE 2

Ø      CHAPITRE 3

Ø      CHAPITRE 4

Ø      CHAPITRE 5

Ø      CHAPITRE 6         Nouveau

Ø      CHAPITRE 7         Nouveau

Ø      CHAPITRE 8         Nouveau

Ø      CHAPITRE 9         Nouveau

        

22:20 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

16/09/2006

ELECTIONS

ELECTIONS

 

Bientôt les Elections et le difficile choix à faire pour espérer un meilleur Avenir.

Il est en effet devenu très difficile de faire son choix parmis les différentes tendances et promesses électorales. Difficile de discerner les « Beaux parleurs », ceux qui caressent dans le sens du poil et ceux qui vraiment auront la volonté de se battre pour réaliser leurs objectifs.

Sachez que dans l’ensemble, la plupart des candidats sont entourés de spécialistes qui savent « mathématiquement » quelles couches de la population convaincre pour obtenir ces « pourcents » tellement convoités.

Pourtant, il faudra bien faire son choix et éviter de ne pas voter, voter « Blanc » ou, par manque d’idée, voter à l’aveuglette.

Sachez que ne pas voter ou voter « Blanc » équivaut à voter de toute manière, votre voix va à la majorité.

 

 

 Alors que faire ?

Je ne peux que vous expliquer mon raisonnement personnel et la méthode que je compte utiliser pour faire mon choix.

Ø     Tout d’abord, chacun doit prendre sur son temps pour analyser ce qu’il souhaiterait trouver comme objectif principal dans un parti politique. Pour ma part, vous l’aurez compris, c’est la lutte contre le Réchauffement climatique, le développement durable, la protection de toute formes de vie, l’Ecologie dans l’Espoir d’un Avenir pour nos descendant.

Ø     Une fois cette réflexion faite, il faut encore prendre sur son temps et commencer à analyser le programme de chaque parti. Travail minutieux, car c’est la qu’il faudra tenter de juger de la crédibilité des arguments et le Réalisme des promesses. A priori, pour ma part, je me méfierais des partis qui promettent trop et qui couvrent tout azimut les aspirations de tous.

Ø     Je reste convaincu que l’on peut arriver à défendre des idées lorsque l’on se cantonne dans quelques objectifs. Un proverbe bien connu ne dit il pas « qu’à vouloir tout faire, on n’arrive à rien ».

Ø     Bien qu’affichant dans mes convictions la couleur verte, je ne suis pas pour autant un adepte du parti « Ecolo » qui à mon sens ne cerne plus suffisamment le nom qui le représente. Comme tous les partis montants, il est tombé dans le piège d’outrepasser son principal objectif.

Ø     Tout ceci mis au point, je vais donc examiner les différents programmes des partis politiques, et peu importe la couleur du parti, je m’intéresserai à celui qui me semblera le plus apte et le plus conséquent en matière d’Avenir de la Planète, Développement durable et « pro » Energies propres et renouvelables.

Ø     Je reste convaincu que faire du développement durable aura un impact favorable sur le Social et le bien-être de tous. Mais la priorité est là, un Avenir propre, car ne pas prendre rapidement au sérieux ce grave problème nuira totalement à la qualité de vie de chacun, et dans 50 ans, si rien n’est fait, c’est toute la Politique elle-même qui sombrera dans le chaos le plus complet.

Ø     Voilà en résumé, ce qui motivera mon vote, cela demandera du temps à y consacrer, mais être responsable face à l’Avenir implique à mon avis de faire son travail de Citoyen et d’électeur « En bon Père de Famille ». Surtout que l’enjeu est capital.

 

Je ne peux que vous conseiller à tous d’en faire autant, de ne surtout plus jamais voter à l’aveuglette. Nous sommes des millions à pouvoir influencer l’Avenir de la Planète en oubliant un peu nos « différences » et en nous associant sous une même bannière :

« UN AVENIR POUR NOS DESCENDANTS »

 

 

N’oublions jamais que « L’Union fait la Force » et sachons le faire comprendre par ce simple geste qu’est le vote.

 

Je veux continuer sans cesse à me battre pour la Continuité de l’Espèce Humaine et de toutes les Vies dont elle dépend.

Si j’en avais les moyens, je créerais un nouveau Parti et je m’y investirais à fond, comme je le fais ici. Ce Parti serait :

«  LE PARTI POUR LA TERRE »

et son programme tout entier serait élaboré autour de la problématique du Réchauffement climatique et du développement durable, et là, plus de belles promesses, mais la Hargne d’arriver à faire bouger les choses.

Qui sait, un jour peut être, après tout, il ne faut que 500 signatures et beaucoup de bonne Volonté.  

00:52 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |