24/12/2006

NOËL ET CHARITE.

NOEL ET CHARITE

 

Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour ma si longue absence, ne croyez pas que j’ai abandonné la lutte. Comme je l’ai toujours dit, rien ni personne ne me fera baisser les bras.

Des problèmes personnels importants dont vous trouverez tous les détails ICI, m’ont accaparé ces quatre derniers mois. A la lecture de ces évènements, vous comprendrez aisément pourquoi pour moi, 2006 est à enterrer au plus vite.

De plus, Le Culte de la Nature n’est qu’une partie de la lutte entreprise, je suis sur un projet bien plus ambitieux dont je vous reparlerai dès qu’il sera réalisé ou en phase de l’être.

 

En Attendant, comme la tradition le veut, je vous présente mes vœux de fin d’année.

 

fetenoeldeco20ks7

 

 fetenoeldeco14la9

 

2006 écrit ses dernières lignes dans le grand livre d'or de l'Histoire de l'Humanité.
En cette fin de mois de Décembre vous vous apprêtez tous à fêter comme il se doit Noël et Nouvel An, avec pour certain de mauvais souvenirs à oublier au plus vite, et pour d’autres l’Espoir d’une année 2007 aussi bonne que ne l’a été cette année.
Nous partageons tous cette grande passion pour la Nature et les jardins, et grâce à cela, dans les moments les plus difficiles, nous arrivons toujours à y trouver refuge et puiser les forces tellement nécessaires à la survie dans ce Monde de plus en plus stressant.
Les deux plus grands enseignements que nous apporte la Nature sont la patience et la conviction que quoiqu’il se passe, peu importe les difficultés rencontrées, la Vie trouve toujours son chemin.

Aussi, Chers Amis de la Nature, c’est avec un peu d’avance, que je vous souhaite un Joyeux Noël, et la réalisation de vos vœux les plus fous pour l’année 2007.
Que 2007 soit pour vous l’année de tous les Bonheurs.

 

 

 

Cependant, au risque de jouer les rabat joies, les périodes de fêtes de fin d’année me semble tout droit tirées d’un très vieux livre d’Histoire et en contradiction totale avec l’Epoque à laquelle nous vivons.

C’est pour cette raison que je vais tenter ici de vous exposer ce raisonnement et s’il en est vous convier à mes vœux personnels pour l’Année 2007.

En effectuant mes courses aujourd’hui, je ne peux que constater l’ampleur du désastre de cette société de consommation dans laquelle nous vivons.

Les gens se comportent comme des particules rebondissant nerveusement d’un côté à l’autre des artères commerciales.

C’est la course, la course aux cadeaux, la course aux préparatifs pour beaucoup gargantuesques des repas de ces derniers week-ends de l’année. L’Argent règne en Maître incontesté, il voyage de mains en mains, de comptes à comptes et souvent sans compter, ce ne sera qu’une fois l’Hystérie passée que les bilans pécuniaires seront faits, avec pour beaucoup, après le caviar et le foie gras, des jours de vache maigre en perspective, histoire de rééqulibrer le budget.

Et tout cela pour deux à quatre jours de festin imposé et surtout néfaste pour l’Hygiène de Vie.

Depuis un mois, les rues Brillent de mille feux, enseignes, décorations de Noël, comme si tout d’un coup, le Réchauffement climatique n’existait plus.

 

Takashimaya-illuminations

 

Est-ce bien raisonnable ?

Dans les rayons alimentation des magasins, je ne peux que déplorer les rayons bien remplis en Foie gras et caviar, ainsi que les aquariums à langoustes remplis à ras bord.

Par « snobisme » ou par Inconscience beaucoup d’entre nous vont se porter « partisans » (conscients ou inconscients) de ces modes pour Bourgeois irresponsables. (La preuve s’il en est que Richesse ne signifie pas forcément Sagesse et Intelligence)

Vous êtes vous déjà vraiment posé la question de savoir si vous appréciez réellement le foie gras, le caviar ou la langouste ? Ou peut être que dans un soucis de standing, vous n’aimez pas, mais vous le proposez ?

 

AFF-FXG (Small)

 

A vrai dire, me concernant, un bon pâté traditionnel m’attire bien plus que n’importe lequel de ces foies gras que je trouve écoeurant. Et lorsque l’on se penche en détail sur la « préparation » de ces hors d’œuvres « hors prix », tout véritable Être Humain ne peux que définitivement les boycotter.

 

Le Foie gras

Le foie gras est le foie d'un animal malade atteint de stéatose hépatique.

Les oiseaux souffrent de diarrhées et d'épuisement, trop affaiblis ou blessés, plus d'un million agonisent et meurent chaque année en gavage.

Si vraiment vous avez le courage de voir d’où provient ce « fameux » foie gras qui se trouve sur votre toast, activez ce lien.

Vous comprendrez aisément qu’après cela je ne vous souhaite plus « Bon appétit », ce serait sournois de ma part sachant ce que vous avalez.

Le Caviar

L’esturgeon est hissé le long d’une pente inclinée depuis le débarcadère ou convoyé sur un chariot de métal et installé sur un plan de travail en métal. La femelle est engourdie et lavée puis son ventre est ouvert avec précision, alors qu’elle est encore vivante (car mort, l’organisme dégage une substance chimique néfaste pour le caviar) pour extraire la rogue qui est immédiatement pesée.

Êtes vous certains à 100% que cette substance chimique néfaste ne s’est pas dégagée sur votre caviar ? Le contrôle fut il absolu lors de l’extraction ? A vos risques et périls.

La Langouste

Vous êtes vous déjà brûlé avec de l’eau bouillante ou de l’Huile bien chaude, sûrement que oui !

Donc ce genre de douleur, vous pouvez l’imaginer. Imaginez alors être plongé complètement dans un bain à ébullition avec une armure qui retarde quelque temps l’impact direct de cette chaleur, mais tout d’un coup, cette chaleur est là, vous brûle de partout, elle est insoutenable. Vous consacrez vos dernières forces à tenter de vous échapper. Trop tard !!! La douleur est trop forte vous êtes paralysé, et dans d’atroces souffrances, vous vivez vos dernières secondes.

Je sais, l’on dit toujours que le Malheur des uns fait le Bonheur des autres. Mais s’agit il bien de Bonheur, ou de quelque chose dont on pourrait très bien se passer.

Vous connaissez le Surimi ? Je sais, le « snobisme » en prend un coup, mais la Langouste vous en sera reconnaissante !

 

J’en termine donc avec ce paragraphe consacré à la maltraitance animale liée à la période de fin d’année, ce qui n’est pas le but premier du Culte de la Nature.

Je vous demande simplement de réfléchir à ces quatre questions :

-         Dans le cas de ces trois « Délicatesses » hors de prix, sommes nous vraiment dans le sens premier d’un repas qui est de se nourrir, ou s’agit il plutôt de luxure, de mode, de standing dont on pourrait aisément se passer, et par la même occasion, sortir du lot et faire preuve de Personnalité?

-         Ne craignez vous pas qu’en avalant des cellules ayant subi un tel stress et une telle souffrance, tout cela soit sans influence sur vos propres cellules ?

-         Est il vraiment correct pour un Être Humain du 21 ème Siècles, dans une période de « Charité Chrétienne » d’imposer de telles souffrances à un autre être vivant, de quel droit ?

-         Sommes nous redevenus des « Barbares » se cachant sous une carapace de soit disants « Civilisés ?

 

 

Enfin, j’en reviens au combat premier du Culte de la Nature, le Réchauffement climatique.

En période de Noël, c’est la trêve, chacun redevient le temps de quelques jours un véritable individu, l’on prend le temps de penser un peu aux autres, à la misère et l’on est du coup plus généreux.

 

2loeber66802
 

Les associations caritatives en tout genres le savent, et c’est le moment choisi pour plus de présence sur le terrain, plus de diffusion médiatique.

L’on parle de la misère des Enfants, de la misère des sans abris, des Animaux, et de toutes ces causes qui touchent généralement plus facilement le cœur des Hommes.

Je suis solidaire de toutes ces causes, seulement, il ne faudrait pas oublier une chose importante, le Réchauffement Climatique, même s’il n’a aucun « Visage attendrissant » reste la cause primordiale à défendre. Celle dont la Victoire donnera un sens à toutes les autres causes.

A quoi sert il de vaincre les maladies, prolonger l’Espérance de Vie, lutter contre la Pauvreté et la Famine, réintroduire des Espèces Animales et végétales disparues, préserver des « Morceaux de Planète, si d’un autre côté nous nous dirigeons à pleine vitesse vers l’extinction de toutes Vies ?

Avez-vous remarqués cette fin d’année exceptionnelle. De nombreux records météorologiques Battus en quelques mois !

J’ai beau replonger au plus profond de mes souvenirs, je ne me souviens pas d’avoir connu un tel climat de fin d’année. Nous arrivons au 31 Décembre 2006 sans avoir eu une seule journée de gel à Bruxelles. Les Noëls blancs semblent définitivement faire partie du passé.

Ne vous en réjouissez pas, c’est peut être agréable, mais très alarmant car cela confirme de plus en plus la rapidité avec laquelle le climat se réchauffe et se dégrade.

Aurons nous encore un Hiver qui se hissera jusqu’au portes de l’Eté 2007 ? Cela pourrait bien se produire avec toutes les conséquences néfastes sur nos cultures et nos organismes.

La situation est grave, très grave ! Et je suis certain que l’on nous cache encore la Réalité pour préservez ce système de consommation dans lequel nous vivons et l’intérêt de cette petite poignée de nantis qui tirent les plus grands profits de notre léthargie.

Ce qui devrait vous aider à le réaliser est le fait que l’on commence tout de même à en parler de plus en plus, aussi bien dans le monde Politique que au niveau de nombreux VIP qui s’investissent vraiment dans ce domaine.

Mais n’oubliez jamais que le principal détonateur au changement, ce sera vous, le jour où 365 jours par an, vous vous investirez dans la lutte. L’Histoire l’a prouvé à plusieurs reprises, rien ne tient devant la Volonté Unanime et Solidaire d’un Peuple décidé au changement.

Dans une Société de consommation, le consommateur est Roi, c’est lui qui a le pouvoir par ses choix d’orienter l’offre, le tout est de le comprendre et de le vouloir.

 

C’est pour toutes ces raisons que mes vœux pour 2007 concernent tous la Planète, l’Espoir qu’enfin la prise de Conscience de masse se produise, et là, nous aurons fait un grand pas en avant.

Sachez aussi que se réfugier derrière « les gestes Eco citoyens » n’influencera pas une régression du phénomène.

Je ne peux certes que les encourager, mais il faudra aller plus loin, beaucoup plus loin.

Le temps nous est compté, alors faisons ensemble tout notre possible pour que 2007 soit l’Année du Réchauffement Climatique et du départ d’une réelle Volonté significative d’entamer Ensemble la réparation de ce que nous avons détruit.

15:38 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |