24/03/2007

THE GREAT GLOBAL WARMING SWINDLE

« The Swindle of « the Great global warming Swindle » »

Comme dans tous débats de Société, le problème du Réchauffement Climatique, n’échappe pas à la règle, il y a ceux qui y croient et ceux qui n’y croient pas, ces derniers sont plus communément appelés les « Sceptiques ».

Pour eux, tout va pour le mieux dans le meilleur des Mondes, aucune raison de diminuer nos émissions de CO2 puisque celles –ci ne sont pas la cause du Réchauffement.

Je pense qu’il n’est pas nécessaire que je vous dise à qui va l’intérêt d’une telle pensée, si l’on considère que les principales émissions de CO2 émises par l’Homme viennent de l’utilisation des énergies fossiles.

Les Sceptiques ont réellement commencé leur contre attaque visant clairement à déstabiliser tout individu tentant de se faire sa propre idée sur le problème.

Aussi, en surfant sur le net, vous pourriez très bien tombé sur ce film documentaire :

"The Great global warming Swindle".(La grande escroquerie du Réchauffement Climatique)

 

Dans l'urgence de contrer l'effet bénéfique du film de Gore, il semble qu'ils aient commis pas mal d'erreurs, et d’après mes premières analyses, tous semble supposer que le titre idéal de ce film de propagande eut été « The Swindle of « the Great global warming Swindle » »(L’escroquerie de « la grande escroquerie du Réchauffement Climatique)

J'ai commencé une analyse de ce film (non Scientifique, mais basée sur la Raison), mes premières découvertes semblent prometteuses.
Ce film est clairement la réaction à « la Vérité qui dérange » de Gore qui semble avoir vraiment dérangé l'action des grands lobbies de ce Monde.
Le début d'analyse   
ici

Vu l'évolution de la sensibilisation sur le sujet, les Sceptiques commencent à envahir le net avec leurs théories (que je ne rejette pas sans examen) mais il s'avère souvent qu'à l'examen, ce qu'ils avancent ne reste que du domaine des suppositions ou encore présenté de manière tronquée.
Il est clair que si l'on cite indépendamment les hypothèses d'une multitude de Scientifiques, nous trouverons également une multitude de raisons "possibles" au Réchauffement climatique.

 

Noname5

 

Ce qui constitue un réservoir potentiel pour les Sceptiques et leur permet de jeter le doute dans les Esprits.

Un exemple de site peu objectif de Sceptique est « Climat Sceptique »
Ce site est quand à lui plus difficile à "gérer", vu que l'auteur Charles Muller, qui n'est autre qu'un journaliste avec une formation de base en Biologie, rassemble en effet (non objectivement) une série d'études sûrement scientifiques mais présentées sous forme longue et souvent très peu compréhensibles ou analysable pour une personne non initiée.
Pourtant, l'auteur se dit lui même "vulgarisateur" ce qui n'est pas le cas de son site.

 

iceberg2

 


Il est également très actif sur les forums d'infoclimat, et là, même chose des tartines de réponses indigestes et très peu accessibles à tous.
Seulement, le but est atteint, n'importe qui débarquant là ressent l'effet souhaité:
" Ouawwww, c'est très scientifique, et de nombreux exemples, donc il a probablement raison!" Et difficile de tenter le décryptage!!!
 
 
 Je pense qu'il est capital de tenter de contrer ce mouvement de Sceptiques, mais d'une manière logique, sans tomber dans leur jeu qui vise à décourager et à irriter leurs interlocuteurs.
Préparons nos arguments de façon à leur donner du poids, n'oubliez jamais, "La Méthode Cartésienne",  a souvent donné de bon résultats, permettant parfois de dépasser la Science qui dans certains cas quitte la voie de la Raison, surtout lorsque celle ci se base sur l'acharnement à prouver l'hypothèse d'un seul Scientifique.
Je m'explique, si un Scientifique se laisse influencer par sa propre conviction, il fera tout pour prouver qu'il a raison, et le résultat de sa recherche risque d'être peu objectif.

 

19:27 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

Commentaires

j'ai vu hier le film de Gore et j'ai trouvé que c'était très bien fait, épuré, clair et fait pour nous faire prendre conscience que tous nous pouvons faire quelque chose pour éviter que cela ne s'aggrave, si ce n'est déjà trop tard.
merci pour ton blog magnifique
bisous
amitié

Écrit par : laura | 26/03/2007

Salut G Merci pour ton bon et lucide commentaire sur mon blog. J'y ai répondu (évidemment :-)

Je viens de passer 2h à lire ton enquête. Ton travail est courageux et tu montres assez vite que les lobbies sont souvent derrière la désinformation. On le savait, là c'est une preuve.
Concernant ton analyse sur les sceptiques, je le reste. Jusqu'à preuve du contraire.
Je crois que tu pourrais y arriver plus facilement avec un scientifique de renom à tes côtés.
(avec une lanterne: "je cherche un homme")

Quand tu parles de raison, n'as-tu pas un parti pris? Peux-tu vraiment être objectif? Perso j'ai ce problème.

Sinon, encore merci pour ces 2h :-)
Et bonne continuation.
Amitiés!
Phano

Écrit par : Phano | 27/03/2007

j'ai bien suivi tes recherches sur le forum, c'est passionant et je suis bien contente que tu arrives à faire celà, personellemnt, je ne suis pas trop fort en raisonnements et j'ai donc du mal à m'exprimer sur certains sujets...en tous cas, quand je n'y arrive pas, je feras reférénce à cet article, voilà!

Écrit par : zara whites | 27/03/2007

COUCOU j'apprécie de venir te rendre visite je n'ai pas vu le film d'Al Gore mais dès que j'ai l'occasion je n'y manquerai pas bonne fin de week-end

Écrit par : 1650zaza | 31/03/2007

Je recommande à tous d'aller voir ce film. Salut Geronimo, j'espère que tu vas bien. moi commence seulement d'émerger de tout le mal qu'on a pu me faire. je panse mes plaies.
Amitiés de la louve

Écrit par : Isabeau | 02/04/2007

Arrêtez les négociants du meurtre de masse profitant de tuer nos enfants ! Cher Lecteur
La guerre est juste une raquette : Prenez un stand ; Démantelez la machine de guerre ; Démilitarisez le monde !

Une pétition contre le militarisme global mené par le prétendu complexe Militaire-Industriel aux Etats-Unis est signalée au URL suivant.

Veuillez prendre quelques moments pour approuver la pétition, les expédiez largement et les signalez sur vos réseaux et forum.

http://www.thepetitionsite.com/takeaction/774011915

Dans la paix

Cindy Smith
Human Rights Team
Creating A Sustainable Future (CASF)

Petition summary:

In the words of a USMC General, war is the oldest, the most profitable and the most vicious racket—one in which the profits are measured in dollars and the losses in body bags.

To stop the war racketeers profiting from wars and to void their ‘license to mass murder,’ we the undersigned call on you, the world community, parents, writers, poets, artists, farmers, workers, academics, professionals and all other concerned individuals to rise up and take a stand against the insanity of militarism forced on your community.

Take control of your destiny. Help bring about an end to the manufacture and sales of weapons in your country and the world. Redirect your national income from feeding the war machine to provide food, shelter, health, education and harmony for all.

Remember: Without your consent, explicit or implied, the Merchants of Mass Murder cease profiting from killing our children!

Full text available at: http://www.thepetitionsite.com/takeaction/774011915


Écrit par : Cindy Smith | 03/04/2007

Quand..............
quand on aura pêché le dernier poisson, tué le dernier oiseau, tué le dernier lapin, abattu le dernier arbre, il sera temps de se rendre compte que l'argent ne se bouffe pas....

Écrit par : GeoWi | 03/04/2007

Merci, et joyeuse fête de Pâques! Bien que notre langage diffère, nous nous rencontrons dans une lutte commune qui respecte la Création. C'est pourqoui je t'associe à la joie pascale et te souhaite une bonne fête de la Vie .
Bises,
Crocki

Écrit par : Crocki | 06/04/2007

bonjour BONJOUR
un petit mot pour te souhaiter
une tres joyeuses paques
et au plaisir de te rencontrer
le 7 juillet 2007
a la rencontre internationale
de bloggeurs a
l hirondelle.be
en belgique

RENCONTRE 2007BELGIQUE

http://rencontre2007belgique.skynetblogs.be

Écrit par : RENCONTRE 2007BELGIQUE | 07/04/2007

je passe... Aprés une longue absence (panne d'ordi) te faire un gros bisous et te souhaiter un super week end ensoleillé!

Écrit par : Nat | 20/04/2007

Swindle swindle Bonjour tout le monde,

En cherchant la video "Global Warming Swindle" je suis tombé sur votre blog.
Je voudrais tout d'abord dire que le titre "Global Warming Swindle" a tout son sens et est tout aussi correct en anglais que "The swindle of" cela signifie exactement la même chose, c'est comme cela qu'ils s'expriment; et j'en sais quelque chose puisque je suis aux USA depuis 4 mois maintenant après 6 en Australie.
Je vous avouerai que cette vidéo ne m'a pas laissé indifférent. Pour être honnète ils m'ont convaincu. Attention je crois au réchauffement climatique, je ne crois simplement pas que les rejets de CO2 soient responsable. Il suffit de regarder le graphique que Gore utilise pour démontrer que ce n'est pas le CO2 qui provoque une augmentation de la température mais bien l'inverse. L'augmentation de la température génère une augmentation de CO2. Ce qui est logique en fait car en faisant fondre da la glace ainsi que certains sols habituellement gelés tout au long de l'année, des quantités phénoménales de CO2 sont libérées dans l'atmosphère. Ensuite il faut bien reconnaitre que ce que l'homme rejète dans l'atmosphère est insignifiant comparée à ce que la nature rejète. Enfin d'après le graphioque de Mr. Gore, la température au alentour du 16ème siècle était plus élévé qu'aujourd'hui et on n'a jamais entendu dire que Paris était sous les eaux à ce moment là, où que la Beauce était un désert. Les théories alarmistes poussé par la pensée unique ne valent pas plus que ceux qui doute du réchaffement climatique. Car j'y crois, je remet seulement en cause les raisons de ce réchauffement.
Pour terminer, et avant d'être accusé d'être à la solde de groupe pétrolier, je tiens à affirmer que je suis pour que l'on utilise d'autres sources énergétiques que le pétrole, pour des raisons économiques et d'indépendance énergetique principalement.
Sincèrement,

Aymeric

Écrit par : Aymeric | 03/05/2007

Aymerick, chut ! Aymerick (premier commentaire) est un idiot. Il n'a pas compris votre jeu de mot sur Swindle. Mais il est américain depuis 4 ans.
J'ai une hypothèse : il est américain, donc idiot. Ou alors serait ce la proximité états-unienne qui magnifierait sa connerie ?

Bref. Chouette article.

Mais, cher Aymerick, vous insinuez que faire passer dans l'atmosphère les milliards de tonne de carbone qui étaient enfouies sous forme organique dans les pétroles est sans effet sur le rechauffement ?

Oh que ça m'énerve... Allez, tcho !

Écrit par : Parapluie | 14/07/2007

ben dis donc Parapluie , un peu de respect svp !

je ne vois pas ce qui justifie de traiter Mr aymeric d'idiot.

Le souci n'est pas le pour le réchauffement ou contre. C'est de mener ensemble un débat constructif.

je sens en vous très peu de tolérance envers autrui , notamment ceux qui ont une opinion divergente de la votre.

reflechissez y.

a bon entendeur

Écrit par : benoit mandelbrot | 07/03/2008

CO2_rechauffement Bravo à Mr Gore: Hollywood donne dans le globally-correct. Nous pouvons savourer notre ultime satisfaction : nous voilà enfin capables de faire la pluie et le beau temps! Sigmund Freud, au secours! il faut croire en la toute-puissance de l'homme! Bientôt on va nous "découvrir" que péter vers l'ouest ralentit la rotation de la Terre, ou le contraire. Tout dépend du remède-miracle qu'on veut nous faire avaler. Réchauffement-CO2... vive le nucléaire! Pollution thermique?... chuuut! déchets éternels?... chuuut!

Écrit par : leonid6259 | 02/04/2008

une réponse a Aymeric e suis arrivé sur votre blog par une simple recherche google : « le réchauffement climatique : une escroquerie ?». j'ai fait cette recherche parce que je viens de visionner le fameux film qui est classé documentaire, et que personnellement je le classerais dans une catégorie propagande...
J'ai pu visionner ce film grâce au service TVPerso de freebox et a celui qui le diffuse et partage.
Je précise que ce qui est diffusé sur ce service est un enregistrement de la chaine planète, pour laquelle j'avais beaucoup d'estime avant de voir qu'elle prête attention a ce genre d'inepties; et au final finit par semer le trouble dans certains esprits qui n'irait pas s'informer par eux mêmes.

En le regardant, j'ai été sidéré par la majorité des arguments qui sont en grande partie des contre sens ! Interpréter l'augmentation du C02 dans l'atmosphère comme une réduction des températures de la stratosphère (haute atmosphère) relève d'une vérité mais utilisée a des fins propagandistes non sans intérêts !Ces pseudos scientifiques ont -ils oubliés qu'une équation chimique a toujours été équilibrée ? Car contrairement aux lois humaines les lois de la physique ne se laissent pas violer !
Et par conséquent dans ce cas précis, si il fait plus chaud près du sol, il fera plus froid en altitude; simplement car une équation est toujours égale a zéro sinon elle ne pourrait permettre de resoudre les termes de celle-ci. Ceci est aussi valable pour les équations des fluides et des températures, car la chaleur est considéré comme un fluide !(voir la conquête du froid diffusé sur ARTE) Sinon, il n'y aurait pas eu de machine a vapeur et par conséquent pas de révolution industrielle développé a partir de celle ci. Toutes nos machines thermiques fournissant des esclaves mécaniques sont basés sur ce principe.



Ce documentaire essaye de discréditer le GIEC par des morceaux d'articles extraits des rapports, et je ne suis pas sûr que d'autres personnes que ceux qui les ont rédigés aient bien relu et SURTOUT, bien compris ce qui est écrit dans le rapport du GIEC qui fait plus de 800 pages (format déjà compressé et résumé) ! Les interlocuteurs de ce film nous parlent UNIQUEMENT du C02 comme GES (Gaz a Effet de Serre), mais ils oublient les autres gaz comme les NOx et le Méthane (CH4) !
Ainsi Aymeric commente ici : « en faisant fondre de la glace ainsi que certains sols habituellement gelés tout au long de l'année, des quantités phénoménales de CO2 sont libérées dans l'atmosphère »

Je répond : OUI, mais du CO2 parmi d'autres gaz !. La fonte des glaces, du Groenland et d'ailleurs (Canada et Sibérie...etc), va libérer aussi du méthane (CH4) qui a un Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) supérieur (25 fois plus d'après le rapport du GIEC), même si sa durée de vie dans l'atmosphère est estimée a 12 ans; 100 ans pour le CO2; et plus de 50 000 ans pour les halo carbures (gaz de climatiseurs et de réfrigérateurs). Ce serait également oublier que le GES majoritaire c'est la vapeur d'eau ! Et le cycle de l'eau, on ne peu pas y changer grand chose, mais ce qu'on sait c'est qu'il va s'amplifier avec l'augmentation de la température et ainsi augmenter le forçage radiatif de l'atmosphère qui a son tour fera grimper l'évaporation. On risque donc surtout l'emballement climatique a cause de l'amplification du cycle de l'eau par évaporation.
En faisant fondre de la glace ainsi que certains sols habituellement gelés tout au long de l'année (permafrost) , des quantités phénoménales de bulles d'air « préhistoriques » seront libérés dans l'atmosphère. Alors bien sûr le CO2 qui se trouve dans la glace sera aussi libéré mais en fait, ce n'est ni plus ni moins que de l'air qui va être libéré, composé de plusieurs éléments chimiques qui composait l'atmosphère a l'époque de son emprisonnement dans les fameuses bulles d'air. Le POURCENTAGE (ou la concentration) de CO2 ne sera que légèrement modifiés par cette libération car il y aura aussi d'autres gaz(ceux qui composait l'air des époques lointaines) contenus dans ces bulles d'air. Il faut préciser qu'on arrive a déterminer l'origine du CO2 par les différentes masses atomiques des différents atomes de carbones d'origines ou d'ages différents. Les origines du CO2 due a l'activité de l'homme ayant pour source la combustion de carbone fossile sont déterminés par l'augmentation de la concentration d'atomes de carbone 12 dans l'atmosphère. On sait (par analyse scientifique des combustions d'hydrocarbures) qu'il est présent en grande quantité dans les réserve de carbone fossile. Et ce qui permet de déterminer l'age des bulles d'air, ce sont les strates de glace annuelle formée par le dépôt de neige tombée chaque année et qui ont emprisonné l'air de cette époque lointaine !(comme les strates d'un arbre permettent de remonter l'histoire de l'arbre en se rapprochant du centre du tronc, partant de l'extérieur de celui ci). On peut déterminer avec cette concentration en CO2 de l'époque lointaine et avec ce que l'on sait sur le forçage radiatif du CO2 et des autres gaz la puissance de l'effet de serre et donc au final la température. Je ne vois pas comment ils ont pu déterminer les relevés de températures autrement. Ou alors ils se servent seulement des relevés, pour le moins variables et imprécis (compte tenu des thermomètres de l'époque) des températures des marins et autres navires marchand de l'époque.
Le méthane lui résulte de la décomposition des matières organiques par des bactéries en l'absence d'oxygène (comme sous une bulle de glace par exemple, ou encore dans les rizières inondée d'Asie) !).
De plus tout au long de ce documentaire, je ne vois aucunement d'échelle de temps, or ce qui est mis en évidence dans le rapport du GIEC, ce sont justement les échelle de temps ! Les interlocuteurs évoquent « une petite ère glaciaire ». Et sur ce sujet je vous conseille de regarder un documentaire nommé « dépollution, contradiction » sur TVPERSO freebox (dslé mais je n'ai jamais réussi a le retrouver ailleurs et je n'en connais pas le titre exacte). Dans ce documentaire, des scientifiques parlent d'un refroidissement de l'atmosphère basse. Et les conclusions sont toutes unanimes, le refroidissement est en fait causé a cette époque par les « aérosols ». Ces aérosols ne sont pas des produits pulvérisés avec une « bombe aérosols » bien connues de notre époque. En fait, on désigne par « aérosol » des particules en suspension dans un fluide ou dans l'air (qui est aussi un fluide mais gazeux). Ces particules réfléchissent (comme des milliards de petits miroirs) la lumière du soleil avant son arrivée a la surface de la planète (continents et océans), a partir de là on sait que la surface reçoit moins d'énergie (de chaleur !).Ceci provoque une moindre évaporation de l'océan, mais aussi une diminution du flux des masses d'air partant de l'équateur pour retomber aux tropiques. Et au final une diminution de température en s 'éloignant des tropiques au nord comme au sud. Un peu comme le mouvement de l'eau dans une cafetière électrique : l'eau qui est proche de la résistance remonte le long de celle ci, et plus elle se rapproche du bord, plus elle se refroidit puis elle redescend pour recommencer le cycle, jusqu'à ce que l'eau soit assez chaude dans l'ensemble du système(ici le bocal de verre ou de plastique de la cafetière), et que le thermostat coupe l''alimentation de la résistance. électrique
Toute cette explication pour dire que le refroidissement évoqué par ces gens, n'est autre que le résultat d'émission d'aérosols (particules), dues a la combustion massive a l'époque, de charbon, et d'autres carbones fossiles sans contrôle des émissions de particules. Aujourd'hui c'est moins vrai car nos équipements sont conçus pour émettre beaucoup moins de particules. En effet les politiques de santé publique, les maladies et autres cancers, ainsi que les plaintes de citoyens des pays industrialisés ont forcés les industriels a limiter les émissions de particules de suie et autres déchets de la combustion.
Le documentaire sur les aérosols parle aussi des contrails, autrement dit des traces laissées par les avions dans le ciel. Ces traces sont dues a la combustion en haute atmosphère et a très grande vitesse de carburants fossiles. Cette combustion a très haute altitude et a grande vitesse dégage de la vapeur d'eau qui se transforme en cristaux de glaces, pouvant êtres interprété comme des aérosols. Ils seraient responsables d'un certain renvoi de lumière solaire dans l'espace diminuant d'autant la quantité d'énergie reçue par la surface. Ainsi, un homme s'est attaché a récupérer les relevés des températures le 12 septembre 2001 le lendemain des attentats quand les avions étaient interdits de vols. Il y a observé une augmentation fulgurante des températures sur tout le territoire des USA ! Et il conclue que les vols d'avions au dessus des USA stabilisent en fait les températures qui devraient y régner sans ces contrails. Plus généralement, les nuages aussi peuvent réfléchir la lumière solaire, cependant selon l'altitude et la taille des nuages le rapport d'incidence entre chaleur émise par le sol et reçue par le soleil (de chaque coté du nuage) diffère . Ainsi plus le nuage est haut plus la chaleur du sol (l'effet de serre) est retenue par celui ci, et plus il est bas plus le renvoi de lumière (et donc d'énergie) vers l'espace est important. Ce qui peut faire baisser la température générale
Pour de plus amples explications consulter : Les aérosols, Gaz à effet de serre contre aérosols : qui gagne ?
Sur le site de JM.JANCOVICI : manicore

Ce commentateur pousuit par :
« Ensuite il faut bien reconnaitre que ce que l'homme rejette dans l'atmosphère est insignifiant comparée à ce que la nature rejette »

Ou sont les chiffres ? Avez vous déjà lu un graphique sur le cycle du carbone cher monsieur ? En lisant cette phrase je me dit que non. Et voici alors un schéma pour vous éclaircir les idées :


Et toujours le même commentateur écrit :

Les théories alarmistes poussées par la pensée unique ne valent pas plus que ceux qui doute du réchauffement climatique. Car j'y crois, je remet seulement en cause les raisons de ce réchauffement.

A ce monsieur je répond par ce schéma toujours d'après les conférences de JM.Jancovici, au cas ou il penserait que c'est le soleil et uniquement le soleil qui est responsable de l'augmentation de la température sur le globe terrestre


Pour terminer et pour être d'avoir bien sûr d'avoir tout compris sur ce dossier, comme vous avez pu le remarquer en lisant les liens, je me sert beaucoup de notre ingénieur spécialiste français du dossier énergético climatique : Jean Marc Jancovici, et quand je lis les forums et les gens qui ne parlent pas sans avoir pris le temps de s'informer et comprendre, je vois qu'ils font souvent référence a son travail. Alors je vous propose de regarder ses conférences données a l'école des mines de Paris.

C'est la partie 3 qui nous intéresse ici (Le changement climatique, part naturelle et part des hommes). Jje sais que çà va en rebuter plus d'un mais on n'apprend pas en 3 minutes sur un sujet aussi vaste. Alors plutôt que de regarder la télé ce soir, donnez vous au moins 2 fois 1h a regarder et écouter sur votre écran de PC. Même si vous ne comprenez pas tou, vous aurez déjà cerné une partie du problème.

Première heure de la partie 3 : Le changement climatique, part naturelle et part des hommes



Pour ceux qui veulent voir en plein écran sur Google Vidéo

Deuxième heure de la partie 3 : Le changement climatique, part naturelle et part des hommes



Pour ceux qui veulent voir en plein écran sur Google Vidéo

L'image n'est pas terrible , donc j'ajoute le lien vers les Vidéo sur le site de l'ENSMP (École des Mines de Paris).
Et pour voir encore mieux voici le lien vers les Diaporamas convertis en PDF

Écrit par : Moise44 | 13/01/2009

Ce billet n'est qu'une copie du commentaire que j'ai posté sur ce site sur lequel je suis arrivé en faisant une recherche google, et précisément sur cet article.
Je n'ai pas encore pris assez de temps pour lire plus en détail ce « skyblog », mais il me semble que son rédacteur est plutôt acquis a la cause du changement climatique et a la défense de l'environnement en général. Le nom peut tout de même prêter a confusion, et la première fois, je ne savais pas si ce blog s'attachait a confirmer ou infirmer les problème environnementaux aujourd'hui considérée comme acquises ou évidentes. Et puis en lisant un peu plus, il me semble que ces évidences sont plutôt défendues que contredites. Bref, un blog riche sur les sujets environnementaux.


Je suis arrivé sur votre blog par une simple recherche google : « le réchauffement climatique : une escroquerie ?». j'ai fait cette recherche parce que je viens de visionner le fameux film qui est classé documentaire, et que personnellement je le classerais dans une catégorie propagande...
J'ai pu visionner ce film grâce au service TVPerso de freebox et a celui qui le diffuse et partage.
Je précise que ce qui est diffusé sur ce service est un enregistrement de la chaine planète, pour laquelle j'avais beaucoup d'estime avant de voir qu'elle prête attention a ce genre d'inepties; et au final finit par semer le trouble dans certains esprits qui n'irait pas s'informer par eux mêmes.

En le regardant, j'ai été sidéré par la majorité des arguments qui sont en grande partie des contre sens ! Interpréter l'augmentation du C02 dans l'atmosphère comme une réduction des températures de la stratosphère (haute atmosphère) relève d'une vérité mais utilisée a des fins propagandistes non sans intérêts !Ces pseudos scientifiques ont -ils oubliés qu'une équation chimique a toujours été équilibrée ? Car contrairement aux lois humaines les lois de la physique ne se laissent pas violer !
Et par conséquent dans ce cas précis, si il fait plus chaud près du sol, il fera plus froid en altitude; simplement car une équation est toujours égale a zéro sinon elle ne pourrait permettre de resoudre les termes de celle-ci. Ceci est aussi valable pour les équations des fluides et des températures, car la chaleur est considéré comme un fluide !(voir la conquête du froid diffusé sur ARTE) Sinon, il n'y aurait pas eu de machine a vapeur et par conséquent pas de révolution industrielle développé a partir de celle ci. Toutes nos machines thermiques fournissant des esclaves mécaniques sont basés sur ce principe.



Ce documentaire essaye de discréditer le GIEC par des morceaux d'articles extraits des rapports, et je ne suis pas sûr que d'autres personnes que ceux qui les ont rédigés aient bien relu et SURTOUT, bien compris ce qui est écrit dans le rapport du GIEC qui fait plus de 800 pages (format déjà compressé et résumé) ! Les interlocuteurs de ce film nous parlent UNIQUEMENT du C02 comme GES (Gaz a Effet de Serre), mais ils oublient les autres gaz comme les NOx et le Méthane (CH4) !
Ainsi Aymeric commente ici : « en faisant fondre de la glace ainsi que certains sols habituellement gelés tout au long de l'année, des quantités phénoménales de CO2 sont libérées dans l'atmosphère »

Je répond : OUI, mais du CO2 parmi d'autres gaz !. La fonte des glaces, du Groenland et d'ailleurs (Canada et Sibérie...etc), va libérer aussi du méthane (CH4) qui a un Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) supérieur (25 fois plus d'après le rapport du GIEC), même si sa durée de vie dans l'atmosphère est estimée a 12 ans; 100 ans pour le CO2; et plus de 50 000 ans pour les halo carbures (gaz de climatiseurs et de réfrigérateurs). Ce serait également oublier que le GES majoritaire c'est la vapeur d'eau ! Et le cycle de l'eau, on ne peu pas y changer grand chose, mais ce qu'on sait c'est qu'il va s'amplifier avec l'augmentation de la température et ainsi augmenter le forçage radiatif de l'atmosphère qui a son tour fera grimper l'évaporation. On risque donc surtout l'emballement climatique a cause de l'amplification du cycle de l'eau par évaporation.
En faisant fondre de la glace ainsi que certains sols habituellement gelés tout au long de l'année (permafrost) , des quantités phénoménales de bulles d'air « préhistoriques » seront libérés dans l'atmosphère. Alors bien sûr le CO2 qui se trouve dans la glace sera aussi libéré mais en fait, ce n'est ni plus ni moins que de l'air qui va être libéré, composé de plusieurs éléments chimiques qui composait l'atmosphère a l'époque de son emprisonnement dans les fameuses bulles d'air. Le POURCENTAGE (ou la concentration) de CO2 ne sera que légèrement modifiés par cette libération car il y aura aussi d'autres gaz(ceux qui composait l'air des époques lointaines) contenus dans ces bulles d'air. Il faut préciser qu'on arrive a déterminer l'origine du CO2 par les différentes masses atomiques des différents atomes de carbones d'origines ou d'ages différents. Les origines du CO2 due a l'activité de l'homme ayant pour source la combustion de carbone fossile sont déterminés par l'augmentation de la concentration d'atomes de carbone 12 dans l'atmosphère. On sait (par analyse scientifique des combustions d'hydrocarbures) qu'il est présent en grande quantité dans les réserve de carbone fossile. Et ce qui permet de déterminer l'age des bulles d'air, ce sont les strates de glace annuelle formée par le dépôt de neige tombée chaque année et qui ont emprisonné l'air de cette époque lointaine !(comme les strates d'un arbre permettent de remonter l'histoire de l'arbre en se rapprochant du centre du tronc, partant de l'extérieur de celui ci). On peut déterminer avec cette concentration en CO2 de l'époque lointaine et avec ce que l'on sait sur le forçage radiatif du CO2 et des autres gaz la puissance de l'effet de serre et donc au final la température. Je ne vois pas comment ils ont pu déterminer les relevés de températures autrement. Ou alors ils se servent seulement des relevés, pour le moins variables et imprécis (compte tenu des thermomètres de l'époque) des températures des marins et autres navires marchand de l'époque.
Le méthane lui résulte de la décomposition des matières organiques par des bactéries en l'absence d'oxygène (comme sous une bulle de glace par exemple, ou encore dans les rizières inondée d'Asie) !).
De plus tout au long de ce documentaire, je ne vois aucunement d'échelle de temps, or ce qui est mis en évidence dans le rapport du GIEC, ce sont justement les échelle de temps ! Les interlocuteurs évoquent « une petite ère glaciaire ». Et sur ce sujet je vous conseille de regarder un documentaire nommé « dépollution, contradiction » sur TVPERSO freebox (dslé mais je n'ai jamais réussi a le retrouver ailleurs et je n'en connais pas le titre exacte). Dans ce documentaire, des scientifiques parlent d'un refroidissement de l'atmosphère basse. Et les conclusions sont toutes unanimes, le refroidissement est en fait causé a cette époque par les « aérosols ». Ces aérosols ne sont pas des produits pulvérisés avec une « bombe aérosols » bien connues de notre époque. En fait, on désigne par « aérosol » des particules en suspension dans un fluide ou dans l'air (qui est aussi un fluide mais gazeux). Ces particules réfléchissent (comme des milliards de petits miroirs) la lumière du soleil avant son arrivée a la surface de la planète (continents et océans), a partir de là on sait que la surface reçoit moins d'énergie (de chaleur !).Ceci provoque une moindre évaporation de l'océan, mais aussi une diminution du flux des masses d'air partant de l'équateur pour retomber aux tropiques. Et au final une diminution de température en s 'éloignant des tropiques au nord comme au sud. Un peu comme le mouvement de l'eau dans une cafetière électrique : l'eau qui est proche de la résistance remonte le long de celle ci, et plus elle se rapproche du bord, plus elle se refroidit puis elle redescend pour recommencer le cycle, jusqu'à ce que l'eau soit assez chaude dans l'ensemble du système(ici le bocal de verre ou de plastique de la cafetière), et que le thermostat coupe l''alimentation de la résistance. électrique
Toute cette explication pour dire que le refroidissement évoqué par ces gens, n'est autre que le résultat d'émission d'aérosols (particules), dues a la combustion massive a l'époque, de charbon, et d'autres carbones fossiles sans contrôle des émissions de particules. Aujourd'hui c'est moins vrai car nos équipements sont conçus pour émettre beaucoup moins de particules. En effet les politiques de santé publique, les maladies et autres cancers, ainsi que les plaintes de citoyens des pays industrialisés ont forcés les industriels a limiter les émissions de particules de suie et autres déchets de la combustion.
Le documentaire sur les aérosols parle aussi des contrails, autrement dit des traces laissées par les avions dans le ciel. Ces traces sont dues a la combustion en haute atmosphère et a très grande vitesse de carburants fossiles. Cette combustion a très haute altitude et a grande vitesse dégage de la vapeur d'eau qui se transforme en cristaux de glaces, pouvant êtres interprété comme des aérosols. Ils seraient responsables d'un certain renvoi de lumière solaire dans l'espace diminuant d'autant la quantité d'énergie reçue par la surface. Ainsi, un homme s'est attaché a récupérer les relevés des températures le 12 septembre 2001 le lendemain des attentats quand les avions étaient interdits de vols. Il y a observé une augmentation fulgurante des températures sur tout le territoire des USA ! Et il conclue que les vols d'avions au dessus des USA stabilisent en fait les températures qui devraient y régner sans ces contrails. Plus généralement, les nuages aussi peuvent réfléchir la lumière solaire, cependant selon l'altitude et la taille des nuages le rapport d'incidence entre chaleur émise par le sol et reçue par le soleil (de chaque coté du nuage) diffère . Ainsi plus le nuage est haut plus la chaleur du sol (l'effet de serre) est retenue par celui ci, et plus il est bas plus le renvoi de lumière (et donc d'énergie) vers l'espace est important. Ce qui peut faire baisser la température générale
Pour de plus amples explications consulter : Les aérosols, Gaz à effet de serre contre aérosols : qui gagne ?
Sur le site de JM.JANCOVICI : manicore

Ce commentateur pousuit par :
« Ensuite il faut bien reconnaitre que ce que l'homme rejette dans l'atmosphère est insignifiant comparée à ce que la nature rejette »

Ou sont les chiffres ? Avez vous déjà lu un graphique sur le cycle du carbone cher monsieur ? En lisant cette phrase je me dit que non. Et voici alors un schéma pour vous éclaircir les idées :


Et toujours le même commentateur écrit :

Les théories alarmistes poussées par la pensée unique ne valent pas plus que ceux qui doute du réchauffement climatique. Car j'y crois, je remet seulement en cause les raisons de ce réchauffement.

A ce monsieur je répond par ce schéma toujours d'après les conférences de JM.Jancovici, au cas ou il penserait que c'est le soleil et uniquement le soleil qui est responsable de l'augmentation de la température sur le globe terrestre


Pour terminer et pour être d'avoir bien sûr d'avoir tout compris sur ce dossier, comme vous avez pu le remarquer en lisant les liens, je me sert beaucoup de notre ingénieur spécialiste français du dossier énergético climatique : Jean Marc Jancovici, et quand je lis les forums et les gens qui ne parlent pas sans avoir pris le temps de s'informer et comprendre, je vois qu'ils font souvent référence a son travail. Alors je vous propose de regarder ses conférences données a l'école des mines de Paris.

C'est la partie 3 qui nous intéresse ici (Le changement climatique, part naturelle et part des hommes). Jje sais que çà va en rebuter plus d'un mais on n'apprend pas en 3 minutes sur un sujet aussi vaste. Alors plutôt que de regarder la télé ce soir, donnez vous au moins 2 fois 1h a regarder et écouter sur votre écran de PC. Même si vous ne comprenez pas tou, vous aurez déjà cerné une partie du problème.

Première heure de la partie 3 : Le changement climatique, part naturelle et part des hommes



Pour ceux qui veulent voir en plein écran sur Google Vidéo

Deuxième heure de la partie 3 : Le changement climatique, part naturelle et part des hommes



Pour ceux qui veulent voir en plein écran sur Google Vidéo

L'image n'est pas terrible , donc j'ajoute le lien vers les Vidéo sur le site de l'ENSMP (École des Mines de Paris).
Et pour voir encore mieux voici le lien vers les Diaporamas convertis en PDF

Écrit par : Moise44 | 13/01/2009

excuses désolé pour le doucle post, j'avais pas compris que çà s'ajoutais en haut !
pour ceux qui veutlent voir les vidéos, ya le lien en bas

Écrit par : Moise44 | 13/01/2009

Moise Il n'y a pas de mal, nous sommes du même côté!
Le titre de ce poste n'est pas "The great global warming swinddle" mais "The Swinddle of "The great global warming Swinddle"
pour moi, ce documentaire est en lui même une escroquerie.
Mon dernier article sur ce site, tu le trouveras sur le lien ci-dessous.
Merci de ton commentaire.
J'aimerais bien passer chez toi, mais il faut un identifiant windows.
Alors, si tu as envie de dialoguer, ou de m'aider à présenter le problème, tu es le bienvenu sur le forum que j'avais commencé, mais encore peu fréquenté.
Voici le lien du forum
http://global-warming.forumsactifs.com/
Amitiés

Écrit par : Geronimo | 13/01/2009

Et si c'etait vrai ? Oui, je pose encore la question : et si c'était une escroquerie ?

Qui a le plus intérêt a ce que l'homme soit responsable ?
On nous parle de lobbing derrière les "sceptiques" mais ne peut on pas en trouver derriere les autres ?
l'industrie nucléaire par exemple dont nous francais nous sommes friand. Le gouvernement qui vois la le moyen de se mettre en avant. Les ecolos qui ont l'impressions d'avoir du pouvoir tous a cout.

Et si c'etait vrai ? Quel conséquence il peut y avoir derriere tous ca ? Ils soulevent quand même un point intéressant sur le nombre d'emploi crée par cette idée. Imaginer que d'un seul coup, le GIEC disent qu'il se sont trompé. N'est ce pas une raison suffisante pour continuer à être pour l'idée que l'homme est derrière tous ça. On nous parle du GIEC et de tous les éminent scientifique, pourtant, beaucoup d'entre eux n'avais pas le droit d'entrer à la conférence de Bali sous prétexte qu'ils sont contre les idées du GIEC. Et il est quand même intrigent que certains passage du rapport du GIEC est été supprimer.
Le GIEC reste une organisation mondiale et de se faite suivent une idéeologie bien précise comme l'OMC ou le FMI. Les intêrets des dirigeants ont forcement une influence sur le résultat. Et ceux ci est une vérité absolue dans le monde scientifique. En fonction de qui paye la note, les résultat sont tourner vers tel ou tel résultat. Et Al Gore la bien démontrer dans son documentaire avec le Tabac.

Le documentaire d'Al Gore a un gros défault lorsqu'il dit : les scientifiques sont la pour chercher la vérité !! Quand ils s'agit du budget allouer pour les recherches je doute que la plupart d'entre eux soit si objectif.

Alors theorie du complot ? Non pas du tout, seulement les gens prefere croirent qu'ils ont une emprise sur l'environnement. Ca plait au gens de savoir qu'il sont au centre de tous, et puis ca met les politiques en avant où ils peuvent se prendre pour les sauveurs de la terre. Ca permet à certain de retrouver de la crédibilité comme Al Gore.

Toutefois, aussi surprenant qu'il soit, mettre l'homme au centre du problème a le mérite de faire évoluer les choses. Et rien que pour cela, ils faut que cette théorie reste active car sans elle, les industrie continueront à polluer, a s'adonner à la déforestation et connerie en tous genre....


C'est un grave dilemme je trouve mais c'est la nature humaine.

je vous invite à regarder ce site très bien construit, certes un peu long : http://www.pensee-unique.fr

Le but des "sceptique" n'est pas de ne rien faire face au réchauffement, mais surtout de dire la vérité et comme le dit Al Gore : c'est une vérité qui dérange. Forcement la plupart des gens parte dans les insulte dès qu'une personne esy contre leur idées, il y a juste à lire les commentaires sur le livre de laurent cabrole (http://etsilaterresensortait.over-blog.com/) Tous de suite on essaye de tourner au ridicule les autres, comme le fait si bien Al Gore.

L'homme est responsable de la pollution des sols, de l'air, de l'extinction de certaine espèce, c'est indéniable, mais d'après tous ce que j'ai pu lire et voir y compris les atricles de JM.Jancovici, je reste un "sceptique".

Écrit par : Virtuaklem | 06/02/2009

L'utilisation du terme "sceptiques" pour désigner les personnes qui n'adhèrent pas au consensus mondial à propos du climat me semble mal venue. Fondamentalement, les partisans et les opposants au "man made global warming" devraient tous être sceptiques et douter de ce qui est affirmé dans la presse, souvent avec beaucoup de virulence et d'arrogance. L'utilisation qui est faite du mot "sceptique", selon moi, rappelle, dans une certaine mesure, celui d'hérétique utilisé par des croyants, souvent intégristes, pour désigner tous ceux qui n'adhèrent pas à leur dogme. Un scientifique qui se respecte doit éviter toute forme de dogmatisme. Le malheur, avec le réchauffement climatique, c'est qu'il est devenu un sujet médiatique majeur à cause de sa capacité à susciter la crainte dans les populations. "La peur, c'est vendeur". Dernièrement, sur une chaîne de télévision locale, une journaliste répondait ceci à un médecin qui affirmait qu'il ne fallait pas craindre outre mesure la grippe A H1N1: "Docteur, vous n'alimentez pas mon fonds de commerce!". Pour anecdotique qu'elle soit, cette phrase traduit une mentalité bien partagée dans le monde des médias. "Ce qui fait peur, ce qui est sensationnel, c'est vendeur". Le réchauffement climatique n'échappe pas à cette règle de nature commerciale.

Il est devenu évident que "l'écologie" en devenant un sujet politique à part entière à ouvert le champ à la récupération industrielle du thème. Quand j'étais étudiant ingénieur, dans les années 90, tout le monde prévoyait un développement fulgurant des entreprises liées à la dépollution et au traitement des déchets; à l'époque, je constatais déjà, à mon humble niveau, que les entreprises qui se créaient étaient des émanations d'entreprises plus grandes oeuvrant dans des domaines potentiellement polluants comme la construction, la chimie, la mécanique, ...

Le constat ne doit échapper à personne: l'écologie est devenu une formidable et planétaire "pompe à fric"!; bientôt, à ce train, elle le sera au même titre que le pétrole tant décrié. Personne ne me fera croire que les éoliennes, les centrales "solaires", les usines marée-motrices et autres installations de dimension industrielle échappent aux lois de la finance et du marché et que les entreprises qui les construisent n'ont qu'un but philanthropique.

Une fois ce constat établi, il reste peu de place pour le débat serein puisque tout devient une question de gros sous.

Le doute raisonnable est à la base de toute science. Le dogmatisme ambiant est, selon moi, un indice que la science climatique sort peu à peu du champ de l'objectivité.

La politique et la finance se sont engouffrées dans ce débat au point de l'étouffer. Aucune théorie n'est unaniment partagée, du moins au départ. Et même quand elle prouve sa scientificité, elle doit constamment être mise en doute à l'aune des nouvelles découvertes. En écologie, comme en physique et dans les autres sciences, le doute est permis. Malheureusement, aujourd'hui, plus aucune place n'est laissée au doute à propos du réchauffement climatique.

Et si des catastrophes doivent avoir lieu à cause du changement de climat, on aura passé son temps à isoler des maisons et à changer des moteurs de voitures alors qu'il aurait fallu construire des digues, modifier les plans d'aménagement des villes côtières, prévoir des systèmes d'alertes pour les inondations, prévoir des plans d'accueil et d'évacuation des populations, trouver des alternatives pour l'agriculture, constituer des stocks stratégiques de nourriture, construires des abris anti-tornades,... tout ceci à un niveau mondial et INDUSTRIEL. Car finalement, que le réchauffement soit d'origine humaine ou pas, on aura passé plus de temps à essayer de lutter contre la survenue des catastrophes qu'à lutter pour en limiter les conséquences. Et ça, à mes yeux, c'est un comportement catastrophique.

P.S.: petite remarque concernant la simplicité des discours. La vulgarisation scientifique n'est pas une chose aisée. Personnellement, quand un problème est complexe, je préfère lire un texte très long mais qui expose tous les éléments d'un raisonnement, qu'un texte court qui élude la plupart de ces éléments en les résumant par des formules aussi lapidaires que faciles à retenir. Ces techniques relèvent plus de la publicité que de l'explication scientifique. Alors, ne soyez pas trop prompt à juger négativement des textes parce qu'ils sont longs. Cela ne joue pas en faveur de votre message.

"Si je doute, ce doute ne vise pas tant les faits eux-mêmes que l'extrême degré de croyance qu'on a en eux." Théodor Fontane dans "Le Stehlin"

Écrit par : Theudrick | 05/10/2009

Les commentaires sont fermés.