12/11/2008

LE MASSACRE DES DAUPHINS: L'ironie

Il y a des moments dans la vie ou le sort s'acharne, des tas de problèmes se présentent au même moment et vous oblige à garder toute votre tête pour les régler au plus vite, histoire de pouvoir à nouveau regarder droit devant vous.

C'est ce que j'ai fait ces derniers mois et la raison de mon absence.

A tous ceux qui étaient déjà heureux de croire que j'abandonnais la lutte, désolé pour vous, mais ce n'est pas d'actualité!

Pour les autres, je m'excuse de ne pas avoir donné de nouvelles, et je leur rappelle, que seule la mort me fera lâcher prise, quoique,........, si j'en ai la possibilité la haut, je continuerai à ce niveau à défendre les valeurs de la Nature.

Pour en revenir au sujet, rappelez vous, je vous avais parlé du massacre des Dauphins, qui est l'exemple type des pires cruautés auxquelles l'Homme peut se livrer.

Cette semaine, j'ai vu un reportage sur les Dauphins, qui ironiquement, semblent bien capables de compassion pour les Hommes, malgré la "reconnaissance" qui leur est faite.

Lisez plutôt la suite:

 

Des dauphins sauvent 4 nageurs
de l'attaque d'un grand requin blanc

requinblanc

L'événement s'est déroulé le 30 octobre 2004, non loin des côtes du nord-est de la Nouvelle-Zélande.
Le maître-nageur Rob Howes, sa fille Niccy âgée de 15 ans et deux autres jeunes filles du nom de Karina Cooper et Helen Slade étaient en train de se baigner à une centaine de mètres de la plage d'Ocean Beach (Whangarei).

Tout à coup, un groupe de dauphins les a entourés en traçant autour d'eux des cercles concentriques de plus en plus rapprochés comme pour les rassembler au même endroit.

Rob Howes s'est rapidement rendu compte de la raison de ce curieux comportement : un grand requin blanc de trois mètres de long se dirigeait vers le groupe des quatre nageurs.

Protégés par ce "mur de dauphins" durant plus de quarante minutes, les nageurs ont pu ainsi se retrouver à l'abri des crocs du squale féroce et par la suite, regagner la plage sains et saufs lorsque le requin s'est enfin éloigné.

Matt Fleet, un autre maître-nageur en patrouille sur son canot, atteste par ailleurs qu'il a bien vu les dauphins qui encerclaient les nageurs et frappaient l'eau avec leur caudale pour les maintenir en place et les empêcher d'échapper à leur protection.

Ce sauvetage d'urgence mené par des dauphins, qui constitue pourtant un phénomène assez courant, émeut cette fois pas mal de monde : près de 177 sites web et nombre de journaux en ont parlé, en ce compris le prestigieux "Times of London" qui en a fait sa Une.

Source: http://www.dauphinlibre.be/dauphinsauveur.htm

La recherche semble de plus en plus conforter l'idée que les Dauphins comprennent la détresse des Hommes et sont capable de leur venir en aide, car ce cas n'est pas un phénomène isolé.

La reconnaissance pour cela?

Nous les massacrons!!

Alors, répondez moi, d'après vous, quel est le plus "Humain" des deux?

En tout cas, ne vous faites pas d'illusions, le massacre continue, et là, c'est bien plus proche de nous.(Âmes sensibles s'abstenir, quoique, voir la vérité en face est plus que necessaire) 

13:07 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

la bétise humaine et sa cruauté c'est l'horreur mais quand auront ils un peu de respect pour la vie.
bonne journée

Écrit par : Pascal | 12/11/2008

bonsoir ben ça fait belle lurette que j'ai mon opinion au sujet de l "homme " avec un petit h heureusement qu'il y en a avec un grand H (mais pas beaucoup)je connais malheureusement tous ces massacres
bonne soirée

Écrit par : nays | 13/11/2008

Je n'ai plus d'illusion sur le genre humain! L'humain est l'espèce la plus barbare et sauvage qui existe sur cette planète détruite par ce même et seul humain!
J’en arrive à espérer la disparition de l’humain de la surface de la terre, afin que les autres espèces qui nous survivrons puissent enfin vivre LIBRE !

Contente de te revoir poster, ça manquait !

Écrit par : patsy | 14/11/2008

il y a quelques jours j'ai vu des images superbes, sur Fr5 un cinéaste plongeur a été rejoint par un requin et deux dauphins sont venus à la rescousse pour éloigner le requin.
Je hais les humains qui ne respectent pas la nature et les animaux.
Bon week end
amicalement
Laura

Écrit par : Laura | 14/11/2008

Que dire .... Nous les humains nous sommes déjà des " monstres "envers nos congénères ....voir nos guerres tordues au nom de tout un tas de prétextes ....alors comment veux-tu que nous respections ce que nous nommons des animaux ...(comme si nous n'en étions pas )....
Je ne pense pas que rêver de faire disparaitre les humains de la planète soit la plus belle idée de certains que je lis ici ou ailleurs ...le rêve c'est de nous rendre responsables et lucides et justes , ce que tu fais souvent .
Tu me manquais mon p'tit indien ...re bienvenue à toi
Je t'embrasse très fort
Prends soin de toi
*MeL*

Écrit par : *MeL* | 15/11/2008

Bonsoir. Le titre de ce blog me plaît ! J'ai lu ton commentaire chez ma douce Mel et il m'a fait venir te rendre visite. Je vous remercie tous les deux. Les dauphins. J'ai toujours lu que les dauphins étaient bougrement intelligents et capables de bien d'affection pour les hommes. Nous le leur rendons bien mal, en effet. Des études sur l'intelligence des dauphines ont été faites. J'étais passionné enfant par le dauphin et c'est dans le film : " Le Grand Bleu" que, je crois, on peut voir cette amitié entre un dauphin et un homme. J'aime les gens entêtés qui disent que, même morts, ils continueront à pousser des coups de gueule ! Je vois aussi une photo de chat, à ma droite. Un passionné de la nature, je rencontre ici. Enchanté ! Chris-Tian.

Écrit par : Chris-Tian Vidal. | 15/11/2008

Tu as raison Mel, Je suis excessive, mais c’est tellement insupportable…
J’ai l’impression que plus des gens s’engagent pour protéger l’environnement et les autres espèces, plus il y a des cons qui font exactement l’inverse.
Je ne supporte plus tous ces massacres…
Je sature !
Bon dimanche

Écrit par : patsy | 16/11/2008

Bonsoir
ne perdons pas courage, petit pas par petit pas...
Merci de ton com aux plantes sauvages
belle semaine, bises

Écrit par : nanny | 16/11/2008

Merci pour cette information précieuse! Oui, l'humain est l'animal le plus bestial. Aucun autre animal, fut-il le pire carnivore, n'élève pas d'autres animaux en vue de les manger.

Écrit par : Georges | 17/11/2008

BONJOUR UN PETIT BONJOUR EN PASSANT...
J ESPERE QUE TU VAS BIEN...
MERVEILLEUSE JOURNÉE A TOI...

Écrit par : COEURDENFANT | 18/11/2008

Bien contente de te retrouver! J'avoue avoir craint que tu ne décroches, mais j'ai continué à emplir quelques pages, question d'apporter de petits souffles de vie à culte de la nature!

Dernièrement, j'ai reçu des reportages au spectacle insoutenable avec des phoques, que des jeunes Danois mettaient à sang "pour tester leur bravoure", sous-entendu et démontrer leur capacité d'entrer dans le monde adulte! Où allons-nous?
Si atroce étaient les images, j'aime croire qu'elles ne reflètent que des situations faisant partie de la minorité. Espérons que je me trompe pas!
Bonne continuation dans tes combats, Geronimo, Merci pour ton commentaire laissé sur mon blog, et qui m'a beaucoup touchée.!
Bises

Écrit par : Crocki | 19/11/2008

Bien contente de te retrouver! J'avoue avoir craint que tu ne décroches, mais j'ai continué à emplir quelques pages, question d'apporter de petits souffles de vie à culte de la nature!

Dernièrement, j'ai reçu des reportages au spectacle insoutenable avec des phoques, que des jeunes Danois mettaient à sang "pour tester leur bravoure", sous-entendu et démontrer leur capacité d'entrer dans le monde adulte! Où allons-nous?
Si atroce étaient les images, j'aime croire qu'elles ne reflètent que des situations faisant partie de la minorité. Espérons que je me trompe pas!
Bonne continuation dans tes combats, Geronimo, Merci pour ton commentaire laissé sur mon blog, et qui m'a beaucoup touchée.!
Bises

Écrit par : Crocki | 19/11/2008

je ne puis M'empecher d'avoir les larmes qui coulent lorsque je vois une betise pareille.De la cruauté gratuite......pfffff mais n'importe quoi!!!Il y a d'autres moyens pour montrer qu'on est un homme!!!Ca me révolte!Moi qui rêve depuis 38 ans de toucher seulement un dauphin...en voila des façons.Moi je le dis haut et fort...nous les humains méritons pas la place que nous avons sur terre.Je suis sure que si les rôles étaient inversés...les dauphins ne profiteraient pas de nos faiblesses pour nous abattre de sang froid juste pour une histoire de D'homme!!!


Bisous et merci pour ce superbe article bien que very lugubre mais tu as raison,faut pas cacher la vérité

Bonne fin de ssemaine!

Écrit par : Nat | 27/11/2008

l'homme est faible... Nous sommes lents et maladroits dans l'eau. Or les dauphins, qui sont sociables et parfaitement adaptés à leur milieu, reconnaissent certainement en nous un cousin éloigné en état de faiblesse. Il existe aussi des cas de dauphins guidant les embarcations dans les passes dangereuses. L'homme "moderne" n'est pas un animal, il ne mérite pas ce statut !!

Écrit par : Benoît | 29/11/2008

Salut Merci pour ton passage et ton commentaire.
Oui, ce massacre des dauphins est une honte et les actes barbares commis là-bas sont inacceptables.
Une pensée aussi pour ces requins dont on dit tant de mal mais dont l'humanité ne s'apercevra que trop tard des trésors qu'ele renferme...
Amitiés

Écrit par : Oli | 07/12/2008

L'homme se donne le droit de tuer les animaux mais pas de s'entretuer... Je trouve cela profondement égoïste. Nul homme n'a le droit de décision sur la vie et sur la mort. Il y a eu trop d'animaux qui ont disparus à cause de la stupidité d'un être dit "superieur".
Au fond, que pouvons nous y faire?

Écrit par : Broken doll | 10/12/2008

Bien que les termes de dauphins et de marsouins sont parfois utilisés de façon interchangeable, marsouins ne sont pas considérés comme des dauphins et ont des caractéristiques physiques telles que le bec plus court et des dents en forme de pelle; ils diffèrent aussi dans leur comportement.

Écrit par : transcription of interview | 07/08/2014

Les commentaires sont fermés.