12/07/2007

GALERIE PHOTOS "CIEL"

GALERIE PHOTOS « CIEL »

 

Prendre conscience de la beauté et de la puissance de la Nature peut parfois se passer lorsque l’on se donne la peine de l’observer.

Pour cette raison, je publierai régulièrement des galeries de photos à thèmes.

Pour commencer voici une galerie « Ciel », rien de plus fascinant que d’observer chaque soir les tableaux toujours différents qu’offre la Nature dans des dégradés de couleurs toujours plus chatoyant.

 

Photo 039 (Large)Photo 041 (Large)Photo 042 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 043 (Large)Photo 044 (Large)Photo 001 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 002 (Large)Photo 003 (Large)Photo 004 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 006 (Large)!! (Large)00 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 001 (Large)Photo 002 (Large)Photo 003 (Large)

 

 

 

 

 

IMG_0908 (Large)Photo 001 (Large)Photo 003 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 002 (Large)Photo 022 (Large)Photo 024 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 025 (Large)Photo 027 (Large)Photo 030 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 031 (Large)Photo 032 (Large)Photo 051 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 006 (Large)Photo 007 (Large)Photo 008 (Large)

 

 

 

 

 

Photo 009 (Large)Photo 010 (Large)Photo 011 (Large)

 

 

 

 

 

 

13:54 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

01/05/2007

AVRIL : PRECIPITATIONS NULLES SUR BRUXELLES

AVRIL : PRECIPITATIONS NULLES SUR BRUXELLES

 

Comme je l’ai déjà dit à maintes reprises, les conditions climatiques que nous connaissons n’ont plus rien de comparable avec ce que nous avons connu.

Tout se situe dans les extrêmes.

Les pluies de saison sont de plus en plus violentes et diluviennes provoquant presque à chaque fois des inondations.

L’alternance de périodes de sécheresses et de pluies font que ces pluies ne pénètrent plus les sols, et vu leur violence, elles entraîne par le ruissellement quantité de terre et de déchets en tout genres qui causent rapidement l’obturation de toutes les grilles d’évacuation et le gonflement rapide des cours d’eau.

Le résultat en est irrémédiablement les inondations .

 

file_250893_85368

Ce 29 Avril dernier, certaines régions de  France ont connu le pire suite à la violence des orages sur un sol desséché.

Des orages accompagnés de fortes pluies ont causé de nombreux dégâts dimanche en fin d’après-midi. L’Essonne, la Moselle et le département du Rhône ont particulièrement été touchés. Lire la suite de cet article

 

Pendant ce temps, ce que je décrivais dans le précédent article, est aujourd’hui confirmé, plus une goutte de pluie sur Bruxelles depuis le 30 Mars !

Regardez bien cette carte d’aujourd’hui, un mois que nous sommes la région la plus chaude d’Europe !

 

temp2

 

Mois d'avril le plus chaud et le plus sec depuis 174 ans, avril 2007 a pulvérisé tous les records en Belgique, selon les relevés de l'Institut royal météorologique (IRM).

D'après Marc Vandiepenbeeck, climatologue à l'IRM, il n'a pas plu sur la station météo d'Uccle, au sud-ouest de Bruxelles, depuis le 30 mars. Avril n'a donc pas reçu une seule goutte d'eau. Le précédent record était de trois jours de pluie en 1893.

 

Noname

 

Et la situation ne devrait pas s'améliorer dans les prochains jours, l'IRM ne prévoyant aucune précipitation d'ici la fin de la semaine.

S'il ne pleut pas d'ici ce soir, le royaume aura enregistré sa plus longue sécheresse depuis 1921, avec 32 jours consécutifs sans pluie. Il faudra encore attendre trois jours pour que le pays batte son record historique de 35 jours de sécheresse, datant de 1887.

La Belgique aura alors traversé la plus longue période consécutive sans pluie depuis au moins 174 ans.

C'est en effet en 1833 qu'a été créé l'Observatoire météorologique belge, devenu depuis l'IRM, et qu'ont été enregistrées les premières observations à Uccle.

 

Côté températures, avril s'est avéré tout aussi exceptionnel, avec un maximum absolu de 28,7°, le 15 avril.

Alors qu'en moyenne, les températures maximales sont de 13,1° en Belgique au mois d'avril, cette année, elles ont été de 20,5°. Du jamais vu, d'autant que le précédent record, qui datait de 1946, n'était que de 17,4°.

 

Exceptionnelle également, la température moyenne a atteint 14,3°, contre une moyenne habituelle de 9°.

 

Concernant la durée d'ensoleillement, elle a été de 284 heures, contre une moyenne de 158 heures, et un précédent record de 255 heures en avril 1893.

Depuis l'été dernier, la Belgique cumule les records de chaleur, avec quatre mois exceptionnels: juillet, septembre, janvier et maintenant avril.

 

Après cela, que l’on ne vienne plus me dire que le réchauffement climatique est faible d’après les moyennes, pour la Belgique, il me semble pourtant très important !

 

Asterix33

 

Je ne vous cache pas que j’appréhende l’arrivée des pluies, car si les moyennes annuelles sont sensées varier faiblement, cela laisse présager que le ciel va bientôt nous tomber sur la tête.

23:28 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

27/04/2007

BELGIQUE VERS UN CLIMAT MEDITERRANEEN ?

BELGIQUE VERS UN CLIMAT MEDITERRANEEN ?

 

Après un Hiver d’une douceur jamais observée, nous assistons maintenant à un mois d’Avril digne d’un mois d’Août.

En regardant les températures du reste de l’Europe, la Belgique semble bien se situer depuis quelques mois dans la zone la plus chaude.

 

 

A côté de cela, ce mois d’Avril risque fort d’être très préjudiciable à l’agriculture.

Si nous apprécions l’absence de pluies, du côté des agriculteurs, ce manque est soucis d’une grande inquiétude, car la sécheresse actuelle des champs empêche les cultures de démarrer normalement leur croissance.

Espérons pour eux (et pour nous) que les précipitations tant espérées ne se traduisent pas par des pluies torrentielles qui pourraient bien avoir pour conséquence le balayage des cultures.

En effet, suite à la sécheresse actuelle, les jeunes plantes ne peuvent se développer normalement, et cela se traduit par une difficulté d’enracinement, dans la zone de la couche de terre la plus sèche.

Si les prochaines pluies seront de type torrentielles, l’on risque fort d’aboutir à un balayage des couches superficielles des terres, ce qui emporterait également toutes les plantes faiblement enracinées.

Le résultat serait donc une baisse de rendement importante, et une répercussion importante sur les prix.

 

Un argument favori des sceptiques du climat est que sur le plan global, les moyennes donnent une hausse des températures de 0.16 à 0.17 °C par décennie.

(Vous verrez au passage que je suis intervenu en commentaires sur ce texte à partir du commentaire 54 sous le pseudo Alain b)

 

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une augmentation de la moyenne qui se situerait autour de 2°C serait une catastrophe au niveau de la biodiversité, et donc avec de fortes répercussions sur notre qualité de vie.

Bref, tout cela pour démontrer que concernant le Climat, les moyennes ne donnent pas le véritable reflet de ce qui se passe en réalité.
C’est à l’examen que ces moyennes révèlent l’ampleur du phénomène.

Et les mathématiques le prouvent :
Là ou cela se complique, c'est lorsque l'on examine le détail de ces moyennes.
Il existe en effet de nombreuses façon d'arriver à des moyennes identiques, sans pour cela que les conditions soient similaires.

Exemple:

Relevé A de températures sur 13 jours
-10°, 0°,+5°,+5°,+8°,+2°,0°,-5°,-10°,-8°,+2°,+8°,+10°
Ce qui nous donne une moyenne d'environ 0.5° sur ces 13 jours.

Relevé B de températures sur 13 jours
0°, 0°, 1°,1°, 0.5°, 0.5°, 0°, 0°, 1°,1°, 0.5°,1°,0°
Moyenne, 0.5° sur 13 jours.

Moyenne identique, mais sur le terrain, condition très différentes, dans le relevé B, pas de gel, et les Agrumes se portent bien !!!!

 

Revenons donc au cas de la Belgique, ou personne ne peut nier que les 5-6 derniers Hivers ont été plus doux qu’à l’habitude.

Mis à part l’Hiver dont nous sortons qui est quant à lui hors normes, les Hivers précédent ont connu des périodes de gel, mais souvent un gel moins bien intense que par le passé, avec des températures pour Bruxelles ne dépassant plus les -8 à -10°C et la neige qui est devenue un élément très rare.

 

Mais revenons en au dernier Hiver tel que nous l’avons vécu en Belgique.

La première constatation est que pour la région Bruxelloise, nous n’avons eu quasi aucun gel.

Par moment des température proches de 0°C voire l’une ou l’autre nuit à -1° ou -2°C, ce qui dans l’ensemble représente l’Hiver le plus doux qu’il m’ait été donné de vivre.

 

Voyons cela en détail sur base des relevés de l’IRM (Institut Royal Météorologique de Belgique) et reprenons les relevés depuis Septembre 2006.

 

Septembre 06

 

200609Uccle

 

Nous avons un écart par rapport à la normale de +3.8°C

 

Octobre 06

 

Uccle200610

 

Ecart par rapport aux normes saisonnières : +3.7°C

 

Novembre 06

 

Uccle200611

 

Ecart par rapport aux normes saisonnières : +3.0°C

 

Décembre 06

 

Uccle200612

 

Ecart par rapport aux normes saisonnières : +2.6°C

 

Janvier 07

 

Uccle200701

 

Ecart par rapport aux normes saisonnières : +4.7°C

 

Février 07

 

Uccle200702

 

Ecart par rapport aux normes saisonnières : +3.3°C

 

Mars 07

 

Uccle200703

 

Ecart par rapport aux normes saisonnières : +2.5°C

 

Ce qui nous donne pour l’Automne et Hiver, une moyenne d’environ +3.3 °C supérieurs aux normes saisonnières.

 

Cela se traduit sur le terrain par la possibilité de planter sous le climat Nord Européen des plantes d’origine Méditerranéenne.
Depuis 6 ans, les Oliviers passent l’Hiver à l’extérieur, ce n’est plus un événement exceptionnel, mais bien répété et ininterrompu. Là se situe toute l’exception de 5 Hiver consécutifs.
Et la particularité de cet Hiver, qui tend à démontrer, que même si la moyenne est très peu différente avec les autres Hiver, la douceur est quant à elle du jamais vu (Toujours sur un plan local). Et la preuve en est un Agrume, un Citronnier plus exactement.
Les Citronniers dont je parle sont issus de marcottage, 2 ans, donc très sensibles. L’exposition qu’ont subies ces plantes est le Nord, donc, la plus froide, pas de Soleil.

 

Photo 036 (Small)

L’orangerie de Versailles fut construite en 1686, et destinée à abriter tous les Agrumes durant la période hivernale, donc, cela confirme la nécessité d’épargner le gel à ces plantes depuis cette date, dans une région qui se rapproche déjà plus du climat de la Belgique.

Il s’agit dès lors bien d’une première depuis des siècles, les prochaines années nous diront s’il s’agit de conditions exceptionnelles, ou si cela s’inscrit bien dans la logique du Réchauffement climatique.

 

Concernant la Belgique, nous sommes donc bien dans un Réchauffement bien plus important que celui donné par les moyennes globales, comme quoi, si l’on se donne la peine d’examiner le détail selon lequel les moyennes globales sont établies, l’on peut très vite se rendre compte que les effets du réchauffement sont bien plus important que supposés.

Et le plus inquiétant dans tout cela, est que l’on peut en voir l’impact à l’échelle d’une Vie Humaine, ce qui, de ce fait rend beaucoup moins puissant l’argument sceptique : « Il y a déjà eu de par l’histoire des réchauffements et refroidissements du climat » (Oui, mais pas perceptible à l’échelle d’une Vie Humaine).

 

A l’heure ou j’écris cet article, tout semble confirmer une année 2007 hors du commun, ou de nombreux records risquent encore de tomber.

Ce mois d’Avril 2007 devrait être le plus chaud jamais enregistré, avec en prime, sûrement un record battu concernant le peu de précipitations. Fin du mois dans 3 jours, et pas de précipitations en vue.

Au vu de la météo des autres pays d’Europe, la Belgique est actuellement, et depuis le début du mois, le pays au climat le plus chaud.

Il est vrai que les records sont fait pour être battus, mais lorsque des records établis depuis des centaines d’années tombent les uns après les autres en 10 ans, il y a vraiment de quoi se poser des questions. Ce n’est vraiment plus le fruit du hasard ou de circonstances climatiques exceptionnelles.

 

Noname

 

Alors, verrons nous bientôt à Bruxelles des allées bordées d’Agrumes, d’oliviers ou de Palmiers?

C’est très certainement une perspective très agréable pour certains, mais dans la réalité, ce serait une catastrophe.

14:06 Écrit par Geronimo dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |